Démocratie à vendre

La permanence vidéo des luttes sociales a filmé ce vendredi 19 décembre l'encerclement du Sommet européen par les citoyens contre l’Austérité et les Traités de Libre-échanges et pour une souveraineté alimentaire et démocratique.

La per­ma­nence vidéo des luttes sociales a fil­mé ce ven­dre­di 19 décembre l’en­cer­cle­ment du Som­met euro­péen par les citoyens contre l’Austérité et les Trai­tés de Libre-échanges et pour une sou­ve­rai­ne­té ali­men­taire et démo­cra­tique.

L’Alliance D19-20 ras­semble des agri­cul­teurs-trices, citoyen-ne‑s, tra­vailleur-ses, chô­meurs-euses, artistes, repré­sen­tant-e‑s de syn­di­cats, d’ONG, d’asbl, des col­lec­tifs de mili­tants et d’activistes, etc. qui luttent contre les poli­tiques d’austérité et le par­te­na­riat trans­at­lan­tique (libre-échange Union Euro­péenne-USA). Ces membres actifs de la socié­té civile belge sont déter­mi­nés à construire et main­te­nir un rap­port de force contre les attaques menées par l’Union Euro­péenne et subies par toutes les couches de la popu­la­tion.

L’Austérité : Poli­tique qui vise à faire payer la crise par les tra­vailleurs, avec ou sans emploi, alors que les auteurs de la crise sont non seule­ment dis­pen­sés de toutes res­pon­sa­bi­li­tés mais direc­te­ment béné­fi­ciaires de ces mesures.

TTIP : Trai­té de libre-échange UE et USA, qui for­ce­ra l’ouverture des mar­chés publics, accen­tue­ra la mise en concur­rence des tra­vailleurs, écra­se­ra les petits pro­duc­teurs (agri­coles et autres), abais­se­ra les normes de pro­tec­tion sociales, sani­taires et envi­ron­ne­men­tales exis­tantes, per­met­tra l’usage de pro­duits chi­miques et de méthodes de pro­duc­tion aujourd’hui inter­dites en Europe, empê­che­ra de nou­velles régu­la­tions du monde ban­caire, sur­pro­té­ge­ra la pro­prié­té intel­lec­tuelle, contrain­dra les pays du sud à accep­ter ces rap­ports com­mer­ciaux défa­vo­rables à la sou­ve­rai­ne­té, don­ne­ra le droit aux inves­tis­seurs de pour­suivre un état devant une jus­tice pri­vée et de faire payer les citoyens et limi­te­ra très sérieu­se­ment nos capa­ci­tés légis­la­tives.

Bra­vo aux par­ti­ci­pants de l’a­te­lier per­ma­nence vidéo des luttes sociales, des équipes auto­nomes sont désor­mais dotés d’un outil de réponse citoyenne spon­ta­née, sou­te­nu et accom­pa­gné par l’équipe péda­go­gique de Zin TV.

Nous vous invi­tons vous aus­si à rejoindre les for­ma­tions de la per­ma­nence et d’intégrer les équipes de tour­nage qui vont témoi­gner de manière créa­tive d’un com­bat de longue haleine pour défendre nos acquis sociaux.
La per­ma­nence vidéo des luttes sociales a comme but de construire une mémoire des actions col­lec­tives, lui don­ner éga­le­ment une esthé­tique et de sti­mu­ler le mou­ve­ment social. Cette visi­bi­li­té lui per­met d’exister dans notre ima­gi­naire col­lec­tif sous la forme de vidéos conçues non “sur” le mou­ve­ment mais “avec”.

EN LIEN :