European Business Summit : manifestation, répression et arrestations

Ce matin du jeudi 15 mai, suite à l’appel du D19-20, près d’un millier de manifestants se sont rassemblés pour dénoncer les accords négociés à l’occasion du European Business Summit.

Les plus grandes entre­prises s’y retrou­vaient en huis clos avec nos déci­deurs (Karel De Gucht, Didier Reyn­ders, Guy Verhof­stadt, etc.), au palais d’Egmont pour dis­cu­ter du très contes­té trai­té de libre échange trans­at­lan­tique.

Dès le début de la mani­fes­ta­tion tota­le­ment paci­fique, la police a pro­vo­qué déli­bé­ré­ment les oppo­sants au som­met. Très vite, le ton est mon­té à coups d’arrestations grou­pées et d’auto pompe. Au final, plus de 250 per­sonnes ont été arrê­tées par­mi qui des étu­diants, des syn­di­ca­listes, des pho­to­graphes, des dépu­tés…

EN LIEN :