EZLN — Nature vs TTIP negotiations

Le lieu secret des négociations du TTIP débusqué et (sérieusement) perturbé par les activistes de l’EZLN.

-500.jpg
A Bruxelles, ce lun­di matin, débu­tait le 14ème round de négo­cia­tions sur le TTIP (Trans­at­lan­tic Trade and Invest­ment Part­ner­ship). Cette nou­velle semaine de négo­cia­tions a été mar­quée par l’irruption de plu­sieurs dizaines d’animaux dans le péri­mètre de sécu­ri­té du Centre Albert Bor­schette où les négo­cia­teurs se trou­vaient.
Tout avait été fait pour tenir ce lieu secret. Même les invi­tés à la jour­née des par­ties prenantes1 devant se tenir mer­cre­di ne devaient être pré­ve­nus qu’à la der­nière minute.
-501.jpg
Les acti­vistes de L’EZLN, dont la par­ti­cu­la­ri­té est d’être dégui­sés en ani­maux, ont pu débus­quer les négo­cia­teurs grâce à leur flair. Dans un pre­mier temps, ils ont péné­tré un des bâti­ments de la DG Com­merce de la Com­mis­sion euro­péenne pour y mener un hap­pe­ning dont la sym­bo­lique reste iden­tique à leurs actions pré­cé­dentes. Envi­ron 70 ani­maux en tout genre, armés de légumes, dan­sant au rythme d’une musique clas­sique (Le car­na­val des ani­maux), ont lais­sé der­rière eux un tapis de feuilles, de fleurs et de bran­chages.
-502.jpg
Ils se sont ensuite ren­dus au Centre Albert Bor­schette où les négo­cia­teurs se trou­vaient à huis clos. Les cro­co­diles, accom­pa­gnés d’autres ani­maux, ont réus­si à sérieu­se­ment per­tur­ber le péri­mètre de sécu­ri­té, blo­quant l’entrée pen­dant qu’une autre par­tie de la meute dan­sait joyeu­se­ment, face au ser­vice d’ordre et à la police, peu habi­tués à gérer ce genre d’action de déso­béis­sance civile dont la déter­mi­na­tion n’a d’égal que le carac­tère humo­ris­tique.
-503.jpg
La sous-com­man­dante Pin­gouin explique “Nous étions prêts à nous faire arrê­ter aujourd’hui car nous savons à quel point ils veulent pré­ser­ver le secret sur ces négo­cia­tions et à quel point ils sont déter­mi­nés à faire pas­ser la TTIP de manière anti-démo­cra­tique. Les res­pon­sables poli­tiques sur ce dos­sier font sem­blant de ne pas voir l’opposition citoyenne à ce trai­té, ils ignorent les péti­tions et les mani­fes­ta­tions…. Nous n’avons plus d’autres moyens aujourd’hui que de mener ce genre d’actions afin qu’ils inter­rompent les négo­cia­tions et qu’ils enterrent ce pro­jet liber­ti­cide et éco­cide.”
Cette action s’inscrit dans le cadre d’une ini­tia­tive appe­lée TTIP GAME OVER dont le prin­cipe est d’appeler les citoyens à des actions directes non vio­lentes en vue de reven­di­quer la fin des accords de libre-échange. Plu­sieurs actions de lan­ce­ment ont déjà rete­nu l’attention des médias. D’autres actions sont pré­vues durant toute la semaine des négo­cia­tions.

EN LIEN :