Looking for Elio

350 afghans ont parcouru 70 kilomètres à pieds de Bruxelles à Mons, en passant par le Borinage.Les afghans y ont convoqué le premier ministre et bourgmestre de Mons par voix de presse trois jours avant leur arrivée.

Mons 23 décembre 2013.

350 afghans ont par­cou­ru 70 kilo­mètres à pieds de Bruxelles à Mons, en pas­sant par le Borinage.Les afghans y ont convo­qué le pre­mier ministre et bourg­mestre de Mons par voix de presse trois jours avant leur arri­vée.

Le 21/12 au soir, une demande offi­cielle est intro­duite par la FGTB afin que le Bourg­mestre ren­contre les repré­sen­tants des Afghans le len­de­main.

Le 22 décembre, Elio Di Rupo n’est pas pré­sent.

Le 24 décembre Elio Di Rupo reçoit des repré­sen­tants du col­lec­tif ayant orga­ni­sé la “Marche des Afghans” en com­pa­gnie de Mag­gie De Block. Cette der­nière a invi­té les afghans à réin­tro­duire la demande de régu­la­ri­sa­tion. Un pro­chain ren­dez-vous est fixé avec le Pre­mier ministre dans un mois.

Par ailleurs, “les afghans” ont annon­cé une nou­velle marche le 13 jan­vier pro­chain de Bruxelles à Gand en com­pa­gnie, entre autre, de Mon­sei­gneur André Léo­nard.

Les afghans attendent tou­jours d’obtenir l’installation d’un mora­toire sur leurs expul­sions et la régu­la­ri­sa­tion de tous les afghans pré­sents sur le ter­ri­toire belge.

Pour plus d’in­for­ma­tions : www.femmesdechambre.be

afghan.png

EN LIEN :