MAKE ART NOT WAR !

plus d’infos : AGIR POUR LA PAIX

Une réa­li­sa­tion : PVLS — Per­ma­nence vidéo des luttes sociales

Ce ven­dre­di 22 juin, des paci­fistes d’Agir pour la paix sont allés rap­pe­ler com­bien il était indé­cent de détour­ner un musée public de sa fonc­tion d’acteur cultu­rel pour ser­vir de lieu de fête aux diri­geants des pays membres de l’OTAN.

banderole_site.jpg

La soi­rée de gala du som­met de l’OTAN se tien­dra le 11 juillet pro­chain, en soi­rée, au Musée Art et d’Histoire du Cin­quan­te­naire. Vous êtes invi­té !

Le musée est actuel­le­ment fort oppor­tu­né­ment fer­mé jusqu’au 17 juillet 2018 inclus, “pour tra­vaux”. Les deux ailes pré­vues pour le gala ont été vidées de leurs oeuvres ; celles-ci appré­cie­ront le démé­na­ge­ment for­cé. On se sou­vien­dra qu’en février 2016 les visi­teurs devaient sla­lo­mer entre les seaux posés à terre dans les dif­fé­rentes salles d’exposition afin de pal­lier aux fuites du toit. Le gou­ver­ne­ment belge a enfin consen­ti à payer les tra­vaux néces­saires en échange de l’ac­cueil dudit gala. Un choix for­cé fait d’or, d’armes et de sang pour le musée. Une des acti­vistes ajoute : “Est-ce nor­mal de dés­in­ves­tir de toutes les poli­tiques sociales et cultu­relles pour ne les finan­cer que pour accueillir les sei­gneurs de la guerre ?”

Après avoir dépo­sé des grues en ori­ga­mi, sym­boles de paix (légende des mille grues), à divers endroits du musée, une ban­nière appe­lant le musée à “Faire de l’art et non la guerre” (“Make art not war”) a été déployée à l’intérieur du bâti­ment, dans la salle sur­plom­bant la magni­fique mosaïque d’A­pa­mée, pro­ve­nant d’un ancien palais d’un gou­ver­neur Romain en Syrie. Une autre banière indi­quant que “La guerre com­mence ici” (“War starts here”) a été éten­due à l’extérieur pour infor­mer les passant.e.s.

Alors que l’OTAN per­siste à res­ter une alliance nucléaire et ce en dépit du Trai­té d’interdiction des armes nucléaires. Alors qu’elle a lar­ge­ment par­ti­ci­pé à désta­bi­li­ser l’Afghanistan, la Libye et l’Irak par ses inter­ven­tions mili­taires et à pro­vo­quer ain­si la fuite de mil­liers de per­sonnes cher­chant un ave­nir meilleur vers l’Europe. Alors que cyni­que­ment elle est déployée en mer Egée et en Médi­ter­ra­née afin d’é­pau­ler Fron­tex dans sa chasse aux migrants. Alors qu’elle a été créée pour répondre à un enne­mi qui n’existe plus depuis trente ans…
Nous espé­rons que les diri­geants de cette orga­ni­sa­tion meur­trière pen­se­ront bien à essuyer sur le paillas­son leurs chaus­sures pleines de sang avant de fran­chir l’entrée du musée.

Agir pour la paix appelle toutes les per­sonnes, groupes, col­lec­tifs à agir eux aus­si en faveur de la paix, et à répondre à leur manière à l’appel à action directes non-vio­lentes à l’occasion du som­met. L’association donne dors et déjà ren­dez-vous le 11 juillet autour du parc du Cin­quan­te­naire pour une veillée sous forme de chaîne humaine lors de ce gala immo­ral.

EN LIEN :