OTAN — GAME OVER

Des milliers de citoyens descendent dans la rue pour contester la légitimité de l'OTAN et revendiquer une vision de la paix à l’opposé de ce que défend cette organisation.

Les diri­geants des Etats membres de l’OTAN se sont réunis le 25 mai à Bruxelles pour déci­der de l’avenir de cette orga­ni­sa­tion. C’é­tait le pre­mier som­met de l’Al­liance de l’At­lan­tique nord pour Donald Trump pré­sent à Bruxelles pour l’oc­ca­sion. Des mil­liers de citoyens sont des­cen­dus dans la rue pour contes­ter la légi­ti­mi­té de cette ins­ti­tu­tion et du sys­tème qu’elle repré­sente.

OTAN, force de paix ? La socié­té civile ne par­tage pas cette vision. En atten­dant, plus de 2000 poli­ciers sont mobi­li­sés pour les empê­cher de mener leurs actions. Un rap­port de force à l’image de l’OTAN ?

EN LIEN :