La tête de Bahar Kimyongür est mise à prix !

Depuis près de 20 ans, avec le concours des autorités belges, l’Etat turc harcèle Bahar ; une chasse aux sorcières qui l’a déjà conduit en prison durant de longs mois. Pourquoi un tel acharnement ?

Bahar Kimyongür figure désor­mais sur la liste des « ter­ro­ristes les plus recher­chés » par la Tur­quie. Plus de 200 000 euros sont pro­mis pour toute infor­ma­tion menant à sa cap­ture.

bahar-kimyongur.jpg

Depuis près de 20 ans, avec le concours des auto­ri­tés belges, l’Etat turc har­cèle Bahar ; une chasse aux sor­cières qui l’a déjà conduit en pri­son durant de longs mois. Pour­quoi un tel achar­ne­ment ?

Les faits :
Bahar est belge. Il est né le 28 avril 1974 à Ber­chem-Sainte-Agathe.
Il n’est pas membre du DHKP‑C. Il n’appartient pas à une orga­ni­sa­tion ter­ro­riste, comme l’a confir­mé la Jus­tice belge en 2009.
En 2014, Inter­pol a éga­le­ment reti­ré la « notice rouge » le visant, liée à un man­dat d’arrêt inter­na­tio­nal déli­vré par la Tur­quie.
Le « crime » de Kimyongür ? Chaque jour, il use de sa liber­té d’expression pour cri­ti­quer le régime d’Ankara :
•https://twitter.com/kimyongur
•http://soirmag.lesoir.be/135715/article/2018 – 01-23/­lin­croyable-cavale-de-feh­riye-erdal-en-bel­gique

De nom­breux citoyens se mobi­lisent pour défendre notre com­pa­triote car s’exprimer, s’organiser, contes­ter, ce n’est pas du ter­ro­risme :
•http://leclea.be/
•https://fr-fr.facebook.com/SoutienABaharKimyongur/
•https://vimeo.com/105955904

Bahar porte plainte
En réac­tion à la chasse à l’homme dont il fait l’objet, Bahar a por­té plainte le mar­di 13… contre Erdo­gan. En réac­tion à son ins­crip­tion sur la liste des « ter­ro­ristes les plus recher­chés » par la Tur­quie, le citoyen belge Bahar Kimyongür a déci­dé de por­ter plainte contre R. T. Erdo­gan pour menace, inci­ta­tion à la haine, har­cè­le­ment et dif­fa­ma­tion.

bahar_porte-plainte.jpg

Au sein des mondes poli­tique et de la jus­tice, dans le sec­teur asso­cia­tif du Nord et du Sud du pays, de plus en plus de voix s’élèvent pour dénon­cer l’acharnement de l’É­tat turc envers l’opposant poli­tique au régime d’Ankara.

Voi­ci quelques-unes des réac­tions sus­ci­tées par ce nou­veau rebon­dis­se­ment dans « l’affaire Kimyongür » :

• Le mes­sage de sou­tien de Josy Dubié, séna­teur hono­raire :
« Mr Erdo­gan, la Bel­gique n’est pas le Far West »

soutien-dubie.jpg

• La carte blanche de Sel­ma Ben­khe­li­fa et Oli­vier Stein dans [La Libre :
« Erdo­gan met à prix la tête du Belge Bahar Kimyongür. Que fait l’Europe?»->http://www.lalibre.be/debats/opinions/erdogan-met-a-prix-la-tete-du-belge-bahar-kimyongur-que-fait-l-europe-opinion-5a83fd53cd70fdabba00f099]

• La réac­tion d’Info-Turk : « Réagis­sons contre cette méthode hon­teuse du régime répres­sif d’Ankara visant ses oppo­sants »

•La dénon­cia­tion for­mu­lée par l’association Vrede : « Tur­kije opent jacht op poli­tieke oppo­san­ten in Bel­gië »

Cette mobi­li­sa­tion pour la défense de Bahar Kimyongür est appe­lée à prendre de l’ampleur : il faut que l’État belge prenne toutes les mesures néces­saires pour assu­rer la pro­tec­tion de notre com­pa­triote !

Res­tons mobi­li­sés !

Source : CLEA


Plus d’in­fos : Lire sur le Soir du mar­di 13 février 2018