Nicolas Sarkozy et l’AMF préparent un attentat financier pour le 16 avril

Nicolas Sarkozy, via l'AMF, lance un véritable coup d'Etat financier en France à partir du 16 avril.

Par Sté­pha­nie Mar­the­ly-Allard

Un véri­table coup d’E­tat finan­cier va se jouer en France à par­tir du 16 avril. En effet, le pré­sident Nico­las Sar­ko­zy via l’AMF (Auto­ri­té des Mar­chés Finan­ciers) vont per­mettre d’ou­vrir sur l’Eu­rex, le mar­ché des déri­vés, un contrat à terme sur les emprunts d’E­tat fran­çais, l’au­to­ri­sa­tion des ventes à décou­verts.

Ce méca­nisme pure­ment spé­cu­la­tif appe­lé en anglais « short sel­ling » ou « shor­ting » consiste à vendre un titre dont on anti­cipe la baisse. Le ven­deur s’en­gage à four­nir à un cer­tain prix à une cer­taine date, en fai­sant le pari que le titre va bais­ser entre temps … Et oui mes amis, l’AMF a mis fin à l’in­ter­dic­tion des ventes à décou­vert sur les titres émis par 10 grandes banques et socié­tés d’as­su­rance côtés sur le mar­ché pari­sien ( AXA, BNP Pari­bas, Socié­té Géné­rale, Cré­dit Agri­cole … ). Que cela veut-il bien dire ?

Cette pra­tique est par­fai­te­ment légale mais peu enca­drée et ris­quée. En effet, les actions les plus fra­giles deviennent par­ti­cu­liè­re­ment vul­né­rables ain­si que les places finan­cières. En plus simple : les spé­cu­la­teurs du monde entier pour­ront vendre sim­ple­ment de la dette fran­çaise et ce à coût bas avec un effet de levier de 20 pour les bons du tré­sor. Oui, avec 50 000 euros inves­tit en cash, il sera pos­sible de vendre à décou­vert 1 mil­lion d’eu­ros d’emprunts d’E­tat fran­çais en bons du trè­sor … Depuis la dis­pa­ri­tion du MATIF (Mar­ché à terme des Ins­tru­ments Finan­ciers), il y a 13 ans, il n’é­tait plus aus­si facile de spé­cu­ler contre la France.

Ce n’est pas tout mes amis … La vente à décou­vert peut être éga­le­ment un emprunt. En effet, l’a­che­teur emprunte un titre uni­que­ment en échange de la pro­messe de le rendre un peu plus tard au moment de la liqui­da­tion. L’a­che­teur va pou­voir le vendre, avec pour objec­tif que le cours baisse et qu’il puisse alors le rache­ter moins cher avant de le ren­dreà son prê­teur. Lorsque la vente a décou­vert est gagée sur un emprunt de titre, elle peut en outre être repor­tée.

La vente à décou­vert peut éga­le­ment s’effectuer“à nu”. C’est à dire que l’a­che­teur n’emprunte rien et qu’il se contente de ven­dreà terme des titres qu’il ne pos­sède pas. Il parie sur la baisse du cours de ce titre afin d’a­che­ter à moins cher que ce qu’il a pro­mis de vendre. Pra­ti­quée mas­si­ve­ment, cette tech­nique pro­voque la baisse des cours que sou­haitent les ven­deurs.

Comble du cynisme cal­cu­la­teur, des ordi­na­teurs peuvent en « tra­ding auto­ma­tique » jouer sur des écarts très courts dans le temps et ce à large échelle. Un pro­gramme infor­ma­tique spé­ci­fique pour pra­ti­quer la vente et le rachat très rapide de titres dès qu’il s’o­riente à la baisse. A grande échelle, cela pré­sente le risque d’am­pli­fier les baisses en défor­mant les cours.

Ce méca­nisme est très dan­ge­reux pour les Etats, les entre­prises et les inves­tis­seurs. Le ven­deur n’est pas obli­gé d’a­voir l’argent pour ce qu’il compte vendre. Tout cela est ren­du pos­sible contre le paie­ment d’une CRD ( Com­mis­sion de Règle­ment Dif­fé­ré). Cela per­met­tra de ne payer que 5 à 20 jours plus tard à condi­tion que les titres soient éli­gibles au SRD (Ser­vice du Règle­ment Dif­fé­ré) ce qui est le cas des grandes capi­ta­li­sa­tions bour­sières. Bien enten­du, cela n’est pas réser­vé à Mr et Mme Tou­le­monde qui n’ont pas un cen­time de côté. Ils ont déjà bien du mal à ce que leur banque leur accorde un décou­vert auto­ri­sé ou se font refu­ser des chèques pour 20 euros …

Les ven­deurs à décou­verts sont accu­sés depuis de nom­breuses années d’être à l’o­ri­gine des crises finan­cières majeures. L’A­gence Reu­ters, Bear Sterns, Leh­man Bro­thers ont accu­sé de nom­breux entre­pre­neurs « mani­pu­la­teurs » de répandre de fausses rumeurs après avoir ven­du à décou­vert les actions de leurs entre­prises avant que ces der­nières ne fassent faillite ou ne soient reprise par un concur­rent. Un tel paral­lèle peut éga­le­ment tout à fait se faire au niveau des Etats et plus par­ti­cu­liè­re­ment ici au niveau de la France avec tout ce qui va de son lot de rumeurs et de mani­pu­la­tions d’un niveau bien plus consi­dé­rable que celui des entre­pre­neurs indé­li­cats. Cela ne sera pos­sible en fait qu’a­vec la com­pli­ci­té com­plé­men­taire de nom­breux poli­tiques, médias, ana­lystes et grands comptes …

Mr le pré­sident des fran­çais, Mr Nico­las Sar­ko­zy mais que faites-vous à la France là ? Qu’est-ce que ces basses manœuvres finan­cières qui livrent tous les fran­çais, oui du der­nier né, au vieillard qui se meurt à la vin­dicte finan­cière ? C’est cela votre amour de la France ?

Auto­ri­ser cela à 6 jours du pre­mier tour de l’é­lec­tion pré­si­den­tielle revient à orga­ni­ser un atten­tat finan­cier sur la France. C’est vrai­ment indigne d’un pré­sident et son gou­ver­ne­ment.

Honte à vous et ceux qui comptent pro­fi­ter de cela pour mieux asser­vir le peuple fran­çais. Médias faites votre tra­vail.

A la vue de ce qu’il se passe en Grèce, en Espagne, en France et par­tout ailleurs dans le monde, il se pose la ques­tion de la néces­si­té abso­lue de la créa­tion d’un Tri­bu­nal Inter­na­tio­nal des Crimes et Géno­cides Finan­ciers et Eco­no­miques. Oui, il faut pou­voir répri­mer toutes ces exac­tions comp­tables et finan­cières qui sont réa­li­sées en toute impu­ni­té en un simple clic et un éven­tuel coup de télé­phone par les tra­ders et autres lar­bins tech­no­lo­giques de nos poli­tiques et bansk­ters. Leurs impli­ca­tions ont direc­te­ment des réper­cus­sions sur la vie de tous les jours de mil­lions de per­sonnes. La mas­ca­rade de la crise doit être mise à jour.

Dif­fu­sez cette infor­ma­tion mes amis car le 16 avril 2012, c’est presque demain. L’AMF peut inter­dire cela. Le temps presse mes amis …

Non, la finance ne gagne­ra pas, nous n’y sommes pas asser­vis. Fran­çais de droite, de gauche, tous ensemble contre ce pillage, cette “chro­nique d’une mort annon­cée” …

AAA, on vous rigole au nez, vous nous faites plus peur, nous nous infor­mons et orga­ni­sons …

Révo­lu­tion Citoyenne mes amis afin de mettre l’Hu­main d’A­bord.

RESISTANCE !!!

PLUME CITOYENNE

source : [http://blogs.mediapart.fr/blog/stephanie-marthely-allard/090412/nicolas-sarkozy-et-lamf-preparent-un-attentat-financier‑p
->http://blogs.mediapart.fr/blog/stephanie-marthely-allard/090412/nicolas-sarkozy-et-lamf-preparent-un-attentat-financier‑p
]

[

Une arme fatale contre la dette fran­çaise
->

Une arme fatale contre la dette fran­çaise
]

[http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/02/13/les-ventes-a-decouvert-de-nouveau-autorisees_1642741_3234.html
->http://www.lemonde.fr/economie/article/2012/02/13/les-ventes-a-decouvert-de-nouveau-autorisees_1642741_3234.html
]
http://www.lemonde.fr/economie/article/2011/08/12/la-vente-a-decouvert-une-pratique-risquee_1558767_3234.html

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vente_%C3%A0_d%C3%A9couvert

sarkozy-regulateur.jpg