Turquie : Le Groupe Grup Yorum manifeste contre la torture

L’avocate du Groupe « Grup Yorum » a déclaré que suite aux coups qu’elle a reçu la soliste Altın risque de perdre l’audition, que la violoniste Balcı, elle, a les doigts cassés.

mer­cre­di 19 sep­tembre 2012, par Rüya Yük­sel, Tom­ris Alva­la Abi­sel, Trad. Sevil Budak

Selma_Altin_Ezgi_Dilan_Balci_.png

Le 14 sep­tembre 22 per­sonnes dont des membres du Groupe Grup Yorum qui ont été arrê­tées tout en se fai­sant ruer de coups et pla­cées en garde à vue alors qu’elles atten­daient la levée du corps d’İbrahim Çuha­dar devant le Conseil Supé­rieur de la Méde­cine Légale ont été enten­dues par le juge. Les membres du groupe Grup Yorum et du Front Popu­laire (Halk Cephe­si) ain­si que des familles de l’Association d’aide aux familles des pri­son­niers (TAYAD) ont orga­ni­sé une confé­rence de presse devant Cour de Jus­tice de Çağ­layan à İstan­bul.

yorum.pngMani­fes­ta­tion autour du groupe “Grup Yorum” contre la tor­ture Pho­to : Bia­net
grup_yorum_manifestation.jpg

Suna Akbalık qui a tenu la confé­rence de presse a décla­ré : « Cer­tains de nos amis qui ont été pla­cé en garde à vue ont le tym­pan écla­té, d’autres le nez bri­sé. Tous ont des héma­tomes sur le corps.»

L’avocate Ebru Tim­tik a ajou­té : « Des proches de Çuha­dar pré­sents devant le Conseil et qui atten­daient la levée du corps ont vou­lu prendre la parole lors de la confé­rence de presse et la police est inter­ve­nue immé­dia­te­ment »

Tim­tik a décla­ré qu’ils por­te­raient éga­le­ment plaintes contre les méde­cins qui n’ont pas fait état des tor­tures infli­gées dans les rap­ports. « Est-ce vrai­ment un hasard que les oreilles de la soliste du Groupe Grup Yorum, Sel­ma Altın aient été prises pour cible ? Les poli­ciers lui ont écla­té le tym­pan en lui frap­pant les deux oreilles en même temps avec les mains. Ils ont aus­si cas­sé les doigts de la vio­lo­niste Dilan Balcı. »

Cihan Keş­kek membre du groupe : « Sel­ma n’entend plus de l’oreille gauche, et très peu de l’oreille droite. Il y en a à qui on a cas­sé les poi­gnées, cer­tains ne peuvent plus mar­cher sur leur pied, ni ouvrir leurs yeux, à d’autres on a pié­ti­né sur les yeux avec des talons et des per­sonnes âgées ont même été trai­nées sur le sol. »

« On a fait attendre nos amis inter­pel­lés près de 15 heures dans un bus de CRS les mains menot­tées, les droits de l’homme, le droit ont été bafoués ». L’artiste Pınar Aydın­lar a décla­ré lors de son allo­cu­tion : « Nous ne tolé­re­rons pas les injus­tices, les mas­sacres d’ouvriers, la pri­va­tion de la liber­té artis­tique dans notre pays ».

grup_yorum.jpg
Grup Yorum : mani­fes­ta­tion du 17 sep­tembre 2012 Pho­to : Bia­net

Le poète Ibra­him Kara­ca s’est expri­mé ain­si : « Ils s’attaquent aux oreilles de la soliste du groupe et aux doigts du membre du groupe qui joue du vio­lon. En réa­li­té dans tous les coins du monde le fas­cisme applique à sa manière une poli­tique simi­laire. »

Efkan Şeşen, Ali Ekber Kayış, Kar­deş Türkü­ler, Hil­mi Yarayıcı, Barış Güney ont sou­te­nu l’action pen­dant laquelle un poème du poète Ruhan Mavruk a été réci­té. La mani­fes­ta­tion s’est ter­mi­née sur des chants et des danses folk­lo­riques.

Les membres du groupe Grup Yorum ont décla­ré qu’ils se réuni­ront ce soir à 19 heures à Tak­sim pour pro­tes­ter contre les tor­tures infli­gées à leurs cama­rades.

27 per­sonnes dont 5 enfants ont été inter­pel­lées

L’avocat Tim­tik a décla­ré que le rap­port du Conseil Médi­cal fait état des coups por­tés aux 27 per­sonnes (dont 5 enfants) mises en garde à vue. Les noms des per­sonnes mises en garde à vue : İlkay İşler, Ali Kay­gu­suz, Mesut Yavuz, Deniz İskal, Dam­la San­dal, Uğur Tarhan, Bahar Kurt, Azade Çelik, Önder Aydoğ­du, Musa Kurt, Davut Çelik, Feri­dun Osma­nağaoğ­lu, Murat Gün, Sibel Kır­langıç, Can­su Öztürk, Bahar Ertürk, Doğan Taş­tan, Ezgi Dilan Balcı, Derya Sey­hun, Erkan Erdem, Dila­ver Gür­le­vik.

Les mineurs mis en garde à vue M. Y. G, F, C. K., E. A., U.P., D.C.P ont été ren­dus à leurs familles. (RY/TAA/AS)

- Grup Yorum sur You­Tube

Source de l’ar­ticle : Tur­quie euro­péenne

Tra­duit du turc par Sevil Budak


grupyorum.png