Les médias alternatifs en Amérique Latine se mettent en réseau !

Vers une alliance des Médias pour une Démo­cra­ti­sa­tion de la Com­mu­ni­ca­tion

Dans le pro­ces­sus de lutte pour la démo­cra­ti­sa­tion de la com­mu­ni­ca­tion, ins­pi­rés par les vents du chan­ge­ment qui soufflent en Amé­rique Latine, l’an­née 2010 se culmine par des avan­cées signi­fi­ca­tives. C’est dans ce contexte, que s’inscrit la déci­sion d’aller vers un par­te­na­riat avec d’autres médias qui luttent pour la démo­cra­ti­sa­tion de la com­mu­ni­ca­tion afin d’u­nir nos forces pour cette cause.

Cette ini­tia­tive fut adop­tée lors de la réunion « Construyen­do una Agen­da Demo­crá­ti­ca en Comu­ni­ca­ción » (Construire un plan d’ac­tion démo­cra­tique dans la com­mu­ni­ca­tion, réa­li­sé à Qui­to, le 13 – 15 Décembre 2010), et elle fut orga­ni­sé par l’Agen­cia Lati­noa­me­ri­ca­na de Infor­ma­ción (ALAI, Agence d’Information Lati­no-amé­ri­caine) avec le sou­tien de l’U­NES­CO. 24 médias et réseaux de com­mu­ni­ca­tion ori­gi­naires de 14 pays d’Amérique latine et des Caraïbes ont par­ti­ci­pé à cette réunion.

 

Vers une alliance des Médias pour une Démocratisation de la Communication

2010-12-23. Afin de ren­for­cer les méca­nismes qui nous per­mettent d’avoir un agen­da com­mun, 24 médias et quelques réseaux de com­mu­ni­ca­tion de 14 pays d’A­mé­rique latine se sont réunis à Qui­to (13 — 15 Décembre 2010) lors de la ren­contre inter­na­tio­nale, convo­qués par l’A­gence d’in­for­ma­tion lati­no-amé­ri­caine-ALAI, avec le sou­tien de l’U­NES­CO.

Vers la fin de cette ren­contre, les par­ti­ci­pants se sont mis d’ac­cord sur les moyens d’ar­ti­cu­ler un espace com­mun : l’Al­liance des Médias pour la Démo­cra­ti­sa­tion de la Com­mu­ni­ca­tion, ayant comme objec­tif l’in­ter-connexion, la dif­fu­sion d’in­for­ma­tions trai­tant des thèmes com­muns, et le trai­te­ment conjoint des défis lié au ren­for­ce­ment des pro­ces­sus qui démo­cra­tisent la com­mu­ni­ca­tion de nos pays et du conti­nent, comme condi­tion de base pour l’ap­pro­fon­dis­se­ment de la démo­cra­tie.

Pour la construction de cet espace commun, nous avons adopté les résolutions suivantes :

1. Nature de l’Alliance :

En Amé­rique latine, nous devons réin­ven­ter la démo­cra­tie. Nous avons par­cou­ru une étape sans pré­cé­dent qui récu­père et met à jour les meilleures tra­di­tions d’é­man­ci­pa­tion de la résis­tance popu­laire.

L’ap­pro­fon­dis­se­ment de ce pro­ces­sus exige que les espaces de par­ti­ci­pa­tion col­lec­tive aient un rôle pro­ta­go­niste afin de garan­tir et de ren­for­cer les poli­tiques publiques qui assurent l’in­té­gra­tion régio­nale, la recon­nais­sance des droits et de la jus­tice éco­no­mique, sociale et cultu­relle.

Dans le même temps, il est indis­pen­sable d’affronter les ten­ta­tives de res­tau­ra­tion de l’ordre néo­li­bé­ral qui s’exprime par des pra­tiques com­mu­ni­ca­tion­nelles très mono­po­lis­tiques, très cen­tra­li­sées et fas­ci­santes.

C’est pour cela que nous pen­sons qu’il est fon­da­men­tal de démo­cra­ti­ser la com­mu­ni­ca­tion, d’ar­ti­cu­ler les médias popu­laires et de ren­for­cer les médias publics.

Ain­si, la conso­li­da­tion d’un agen­da pour une com­mu­ni­ca­tion démo­cra­tique exige la dyna­mique des mou­ve­ments sociaux, des États natio­naux et des ins­tances régio­nales d’in­té­gra­tion.

Nous, médias, com­mu­ni­ca­teurs et com­mu­ni­ca­trices d’Amérique latine et des Caraïbes qui par­ta­geons ces prin­cipes et néces­si­tés, assu­mons le fait de faire par­tie des forces sociales qui prônent le chan­ge­ment social, éco­no­mique, cultu­rel et de com­mu­ni­ca­tion dans notre Amé­rique.

Nous nous enga­geons à coor­don­ner un effort com­mun dans notre domaine d’ac­tion, la com­mu­ni­ca­tion sociale, qui contri­bue à ce pro­ces­sus. Et éga­le­ment nous invi­tons à rejoindre ce noyau ini­tial, ceux qui depuis le domaine de la com­mu­ni­ca­tion se sentent concer­nés par ces prin­cipes.

2. Agenda et thèmes communs :

Nous avons iden­ti­fié les cri­tères et les approches com­munes sui­vants :

- Accom­pa­gner les cam­pagnes des acteurs sociaux par le biais de l’information.

- Cou­ver­tures de cer­taines dates sym­bo­liques ou évé­ne­ments.

- Faire un tra­vail d’in­for­ma­tion qui contri­bue à l’u­ni­té des mou­ve­ments sociaux.

- Dif­fu­ser la pen­sée cri­tique, ren­for­cer le sens for­ma­tif de l’in­for­ma­tion et de com­mu­ni­ca­tion.

Pour la pro­chaine période, nous avons défi­ni les thèmes com­muns de notre agen­da d’in­for­ma­tion :

Démi­li­ta­ri­sa­tion.

Droits de la Terre Mère.

Inté­gra­tion.

Démo­cra­ti­sa­tion de la com­mu­ni­ca­tion.

Sou­ve­rai­ne­té.

La déco­lo­ni­sa­tion.

Droits de l’Homme.

Soli­da­ri­té inter­na­tio­nale.

3. Outils afin de relier le contenu Internet :

Liens : l’in­ter­con­nexion nous relie à une plus grande visi­bi­li­té glo­bale sur les moteurs de recherche.

Recom­man­da­tions à chaque média :

- Envi­sa­ger des façons dif­fé­rentes pour relier nos sites Web res­pec­tifs.

- Uti­li­ser tou­jours des liens dyna­miques pour iden­ti­fier le conte­nu d’autres sites.

Tags : L’u­ti­li­sa­tion de balises com­munes (ou des équi­va­lences) per­met d’interconnecter l’information que nous pro­dui­sons sur le même sujet.

Il est conve­nu que :

- Défi­nir des des­crip­teurs com­muns ou des éti­quettes (ou équi­valent) pour iden­ti­fier les thèmes de l’agenda com­mun.

Syn­di­ca­tion (RSS) : L’u­sage du RSS per­met non seule­ment aux uti­li­sa­teurs d’ap­prendre le conte­nu d’un site avec plus de dyna­misme, mais il y a aus­si des outils pour créer des pages publiques com­munes qui s’ac­tua­lisent auto­ma­ti­que­ment avec de nou­veaux conte­nus de chaque site.

Recom­man­da­tions à chaque média :

- Mise à jour / acti­ver le fonc­tion­ne­ment du RSS sur tous les sites Web.

- Si pos­sible, créer des RSS à thèmes sur chaque site

Il est conve­nu de :

Créer des pages publiques RSS des médias par­ti­ci­pants (et d’autres qui s’y joignent) pour cha­cun des points de l’agenda com­mun, et d’autres selon la conjonc­ture. Chaque Média peut les repro­duire.
La pre­mière page à créer sera sur Haï­ti, pour la jour­née de soli­da­ri­té autour du 12 jan­vier.

Twit­ter : Twit­ter a des fonc­tion­na­li­tés qui nous per­mettent d’in­ter­con­nec­ter le conte­nu, à essai­mer autour des ques­tions d’ordre conjonc­tu­rel, et accroître mutuel­le­ment la visi­bi­li­té des Twit­ters res­pec­tifs.

Il est conve­nu que :

Pour créer des liens autour des conte­nus :

- Don­ner la prio­ri­té sur Twit­ter du conte­nu de l’agenda com­mun selon la conjonc­ture.

- Iden­ti­fier les hash­tags (éti­quettes) d’usage mas­sif chez Twit­ter pour les thèmes de l’agenda.

Pour une plus grande visi­bi­li­té :

- Lier les comptes Twit­ter res­pec­tifs – à tra­vers les membres, les listes, ret­weets, etc.

- Créer une liste publique sur Twit­ters du groupe.

Moteurs de recherche : moteurs de recherche per­met­tant d’une part, de trou­ver des infor­ma­tions spé­ci­fiques au sein de chaque site, ain­si que l’a­mé­lio­ra­tion de la posi­tion­ne­ment auprès de moteurs de recherche externes. Par­ta­ger un moteur de recherche com­mun qui per­met­trait de mieux posi­tion­ner l’ensemble de tous nos conte­nus.

4. Formation :

La for­ma­tion, à la fois en interne, auprès d’autres médias et orga­ni­sa­tions avec les­quelles nous tra­vaillons est une prio­ri­té et d’in­té­rêt com­mun.

Il est conve­nu d’é­ta­blir un méca­nisme de par­tage des res­sources :

- Échange de conte­nus, de méthodes, de pro­grammes, d’activités.

- Base de don­nées pour dif­fé­ren­cier les types de res­sources.

For­ma­tion com­mune :

- Créer une liste d’é­change et de sou­tien mutuel entre les res­pon­sables tech­niques res­pec­tifs

- Incor­po­rer les ses­sions de for­ma­tion lors d’événements où l’on coïn­cide.

Rela­tions avec d’autres sec­teurs :

Ren­for­cer le lien avec le monde aca­dé­mique, trou­ver des espaces pour dis­cu­ter des pro­grammes, des thèmes de recherche, déve­lop­per des stra­té­gies.

Rela­tions avec les États.

Rela­tions avec les Médias publiques.

5. Sécurité, confidentialité.

Par­tage de l’in­for­ma­tion (for­ma­tion / ana­lyse) sur :

- La Cyber Guerre.

- Les méca­nismes de sécu­ri­té, tels des miroirs.

6. La durabilité et le financement de nos médias

Étant un pro­blème com­mun et une pré­oc­cu­pa­tion com­mune, nous avons conve­nu :

- Trou­ver et par­ta­ger de nou­velles formes de finan­ce­ment ;

- Cher­cher des lieux d’incidence au sein des organes d’in­té­gra­tion natio­nale et régio­nale, échan­ger des infor­ma­tions à ce pro­pos.

- Actions d’in­ci­dence auprès de la coopé­ra­tion inter­na­tio­nale autour de l’im­por­tance de sou­te­nir la com­mu­ni­ca­tion.

- Une réunion pos­sible sur ce sujet (afin d’échanger des expé­riences et for­mu­ler des pro­po­si­tions pour des poli­tiques publiques).

- Déve­lop­per l’é­co­no­mie soli­daire en matière de com­mu­ni­ca­tion — cher­cher des alter­na­tives. Sen­si­bi­li­ser les publics.

7. Contribuer au développement de la théorie et de systématisation de la communication.

- Géné­rer des débats.

- Créer des ponts avec le monde aca­dé­mique.

- Par­ta­ger les infor­ma­tions sur les expé­riences de démo­cra­ti­sa­tion de la com­mu­ni­ca­tion dans nos pays.

n

Il est conve­nu d’or­ga­ni­ser un évé­ne­ment simi­laire à celui-ci en Amé­rique cen­trale / Mez­zo Amé­rique, avec la par­ti­ci­pa­tion d’autres médias. Il est deman­dé à l’UNESCO, le sou­tien requis ou moral pour la concré­ti­sa­tion de cette acti­vi­té.

Agen­cia Infor­ma­ti­va Lati­noa­me­ri­ca­na Pren­sa Lati­na

Agen­cia Inter­na­cio­nal de Pren­sa Indí­ge­na – AIPIN

Agen­cia Lati­noa­me­ri­ca­na de Infor­ma­ción – ALAI

Agen­cia Lati­noa­me­ri­ca­na de Infor­ma­ción y Aná­li­sis 2 – Alia­dos / Ques­tion Digi­tal

Agen­cia Per­iodís­ti­ca del MERCOSUR – APM

Alter­presse (Haití)

Aso­cia­ción Nacio­nal de Medios Comu­ni­ta­rios, Libres y Alter­na­ti­vos – ANMCLA (Vene­zue­la)

Bra­sil de Fato

Cami­nos (Cuba)

Cen­tro de Reportes Infor­ma­ti­vos sobre Gua­te­ma­la – CERIGUA

Coor­di­na­do­ra Nacio­nal de Radio – CNR (Perú)

El Pregón.org (Cos­ta Rica)

Voces (El Sal­va­dor)

La Épo­ca (Boli­via)

La Radio Del Sur

Per­ió­di­co Desde Aba­jo (Colom­bia)

Per­ió­di­co E’a (Para­guay)

Pren­sa De Frente (Argen­ti­na)

Radio Mun­do Real

Red Alba TV

Revis­ta Mi País / Lati­na (Ecua­dor)

Vive TV (Vene­zue­la)