Lettre ouverte à Julien Clerc

Cher Julien Clerc, irez vous chanter en Israël sachant que le peuple palestinien ne pourra venir vous applaudir car il est relégué derrière un mur de séparation?

jeu­di 18 avril 2013

Julien Clerc,

Un concert de vous est annon­cé le 7 juillet pro­chain à l’Opéra Natio­nal de Tel Aviv.

C’est vous, l’ambassadeur de bonne volon­té du Haut Com­mis­sa­riat des Nations unies pour les réfu­giés que nous vou­drions inter­pel­ler aujourd’hui. Vous ne pou­vez igno­rer les 4 mil­lions de réfu­giés pales­ti­niens encore aujourd’hui (d’après l’UNRWA : agence des Nations Unies char­gée des réfu­giés pales­ti­niens) alors que l’Assemblée géné­rale des Nations unies a voté le droit au retour des réfu­giés pales­ti­niens dans sa réso­lu­tion 194 du 11 décembre 1948… c’était il y a 64 ans.

Le rôle que vous assu­mez comme ambas­sa­deur n’est-il pas aus­si celui de porte parole pour les droits de ces mil­lions de per­sonnes déra­ci­nées par la force ? Vous qui chan­tiez « Par­tir Par­tir, même loin de quelqu’un ou de quelqu’une même pas pour aller cher­cher for­tune oh par­tir sans rien dire vivre en s’en allant », vous ne pou­vez igno­rer que vivre en s’en allant c’est le quo­ti­dien d’une trop grande part de la popu­la­tion pales­ti­nienne quand elle peut encore vivre, entre les incur­sions mili­taires régu­lières meur­trières sur Gaza assié­gée, les nom­breux check points qui rendent la cir­cu­la­tion impos­sible en Cis­jor­da­nie, les pri­va­tions quo­ti­diennes d’eau, d’électricité, de nour­ri­ture, et l’arbitraire de la jus­tice israé­lienne qui détient dans ses pri­sons plus de 4600 pri­son­niers poli­tiques pales­ti­niens dont 210 enfants.

Nous vous pro­po­sons aus­si de lire le rap­port remis le 31 jan­vier 2013 par une mis­sion inter­na­tio­nale de l’ONU char­gée d’étudier l’impact des colo­nies de peu­ple­ment dans les ter­ri­toires pales­ti­niens occu­pés : « L’ampleur des vio­la­tions com­mises par Israël s’agissant de la dépos­ses­sion de terres, des évic­tions, des démo­li­tions de loge­ment et des expul­sions de Pales­ti­niens confirment le carac­tère géné­ra­li­sé de ces vio­la­tions. La vio­lence et l’intimidation à l’encontre des Pales­ti­niens est moti­vée par le désir de chas­ser les popu­la­tions locales de leurs terres, per­met­tant ain­si l’expansion des colo­nies de peu­ple­ment ». [[http://www.un.org/french/newscentre/pdf/2013/31012013Fr.pdf

http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=29734&Cr=Isra%EBl&C r1=colonies#.USXcLvKLVfQ
]]

juju-2-3ff16.jpg

Cher Julien Clerc, irez vous chan­ter en Israël sachant que le peuple pales­ti­nien ne pour­ra venir vous applau­dir car il est relé­gué der­rière un mur de sépa­ra­tion que la Cour Inter­na­tio­nale de Jus­tice a condam­né par ces mots : « L’édification du mur qu’Israël, puis­sance occu­pante, est en train de construire dans le ter­ri­toire pales­ti­nien occu­pé, y com­pris à l’intérieur et sur le pour­tour de Jéru­sa­lem-Est, et le régime qui lui est asso­cié, sont contraires au droit inter­na­tio­nal ». Pou­vez-vous cau­tion­ner par votre pré­sence et votre chant la poli­tique d’oppression quo­ti­dienne exer­cée en toute impu­ni­té sur la popu­la­tion pales­ti­nienne ?

Pou­vez ‑vous, vous l’ambassadeur de bonne volon­té faire comme si vous ne saviez pas ?

Nous vous le deman­dons, dites non ! N’acceptez pas de « blan­chir » par votre pré­sence et votre chant ce que cer­tains appellent la démo­cra­tie israé­lienne. Démo­cra­tie qui ne concerne aujourd’hui qu’une par­tie de la popu­la­tion de ce pays, alors que l’autre pales­ti­nienne doit se conten­ter dans le meilleur des cas d’ une citoyen­ne­té de seconde zone et subit un régime de dis­cri­mi­na­tions légales.

La cam­pagne BDS (Boy­cott-Dés­in­ves­tis­se­ments-Sanc­tions), nous tenons à vous le pré­ci­ser, n’est pas une cam­pagne contre les Israé­liens, elle ne vise pas des per­sonnes, mais un régime poli­tique et ses ins­ti­tu­tions. C’est une cam­pagne inter­na­tio­nale paci­fiste qui vise, à la demande de la socié­té civile pales­ti­nienne sou­te­nue par la frange la plus pro­gres­siste des citoyens israé­liens , à bri­ser l’impunité accor­dée à Israël quoiqu’il fasse, en boy­cot­tant le régime israé­lien et ses ins­ti­tu­tions tant qu’il ne res­pec­te­ra pas le droit inter­na­tio­nal.

La cam­pagne BDS s’inspire de la cam­pagne contre l’Apartheid en Afrique du Sud et à pré­sent on compte de nom­breuses per­son­na­li­tés artis­tiques qui ont choi­si en leur âme et conscience de ne pas par­ti­ci­per à cette poli­tique d’Apartheid en la cau­tion­nant par leur pré­sence. Elles ont choi­si de ne pas se pro­duire en Israël tant que son gou­ver­ne­ment ne res­pec­te­ra pas le droit inter­na­tio­nal. Par­mi elles : Cas­san­dra Wil­son, Nata­cha Atlas, Cat Power, Jel­lo Bia­fra, Lha­sa, Gilles Vigneault, Roger Waters, Elvis Cos­tel­lo, Car­los San­ta­na, Annie Len­nox, Vanes­sa Para­dis, Gil Scott-Heron, Les Pixies ou Mas­sive Attack, et aus­si Peter Brook Susan Sar­ran­don et de nom­breux acteurs et comé­diens du monde entier.

Julien Clerc, vous le chan­teur enga­gé pour de nom­breuses causes huma­ni­taires ;des Enfoi­rés à Chan­teurs sans fron­tières, de l’action mon­diale contre la pau­vre­té au sou­tien aux réfu­giés, ne fer­mez pas les yeux, n’ignorez pas les innom­brables vio­la­tions des droits humains exer­cées par un régime aujourd’hui d’extrême droite et qui ne cherche qu’à se ren­for­cer du fait de la pré­sence d’artistes tels que vous.

Nous vous pro­po­sons d’annuler ce concert pour ser­vir la cause de la jus­tice, et du res­pect du droit, en confor­mi­té avec vos enga­ge­ments de tou­jours. Nous serions très hono­rés de pou­voir vous ren­con­trer pour dis­cu­ter avec vous de tout ceci si vous le sou­hai­tez, et nous res­tons à votre entière dis­po­si­tion pour vous four­nir toute infor­ma­tion utile. .

Lin­da, pour la cam­pagne BDS France


Res­ter neutre face à l’injustice, c’est avoir choi­si son camp.” Des­mond TuTu

Pour pour­suivre la cam­pagne qui vise à faire annu­ler le concert de Julien Clerc à Tel Aviv en juillet, voi­ci une petite vidéo. A par­ta­ger, dif­fu­ser lar­ge­ment dans vos réseaux !!Et tou­jours la page face­book où vous pou­vez lais­ser vos mes­sages !

La Cam­pagne BDS France

Lettre ouverte à Julien Clerc de la cam­pagne BDS France
cam­pa­gnebd­sfrance Fn3 yahoo.fr

http://www.bdsfrance.org/