Marche de Solidarité avec ET sans papiers

Du 6 au 21 avril 2013, ‘La Marche de solidarité avec ET sans papiers’ sillonnera la Belgique durant deux semaines. Son objectif: poser les bases d’un nouveau mouvement national. Avec ou sans papiers, nous traverserons le pays, à pied et en train. Nous voulons nous rencontrer afin d'initier un contre-mouvement à l’actuelle politique migratoire, qui exclut et criminalise de plus en plus les migrants ainsi que les personnes solidaires. Des rencontres/débats, des actions de mobilisation ainsi que d’autres activités plus festives seront au programme.

Appel pour une Marche de soli­da­ri­té, avec ET sans papiers

du 6 au 21 avril 2013

Nous, migrant(e)s ou séden­taires, avec ou sans papiers, militant(e)s, per­sonnes soli­daires et révol­tées, avons déci­dé de faire du mois d’avril 2013 un mois de Marche à tra­vers la Bel­gique. Une Marche pour la Digni­té.

Nous ne sommes pas seules à pen­ser qu’aujourd’hui plus que jamais, il est de notre devoir de s’approprier notre droit de regard et d’action sur tout ce qui concerne notre vivre ensemble. Car quelques soient nos dif­fé­rences, nous devons nous ren­con­trer, échan­ger et apprendre à nous connaître.

La « poli­tique d’immigration » se résume aujourd’hui à une chasse à l’homme et à la femme au prix de la digni­té et de la liber­té. Cette chasse est basée sur un dis­cours anti-migra­toire et xéno­phobe et sur des pra­tiques sécu­ri­taires et répres­sives. Cette poli­tique d’exclusion est pra­ti­quée, en Bel­gique, à tous les niveaux, du com­mu­nal au fédé­ral ; de plus en plus d’administrations et de ser­vices sont appe­lés à col­la­bo­rer. Les centres fer­més, les méthodes d’expulsion, le fichage sys­té­ma­tique des don­nées per­son­nelles, les res­tric­tions visant le regrou­pe­ment fami­lial, la chasse aux mariages mixtes illus­trent la vio­lence de la répres­sion pra­ti­quée quo­ti­dien­ne­ment. L’exclusion est favo­ri­sée par la crise du sys­tème, le cli­mat de peur et d’inquiétude qu’elle sus­cite, savam­ment entre­te­nu par des diri­geants éco­no­miques et poli­tiques, pour nous divi­ser et nous mettre en concur­rence. Les migrant(e)s, les « sans papiers », comme les autres précarisé(e)s (chômeur(se)s, travailleur(se)s, SDF, allo­ca­taires sociaux…) sont montré(e)s du doigt. Ils et elles sont érigé(e)s en menace éco­no­mique et socié­tale, par ceux-là même qui béné­fi­cient des inéga­li­tés de ce sys­tème et qui veulent évi­ter toute remise en cause. Nous ne pou­vons lais­ser faire et vou­lons rendre visible ces vio­lences faites à des femmes, hommes et enfants au nom du sécu­ri­taire, au nom de l’économie.

Pour dénon­cer et refu­ser cet état de fait, nous appe­lons à mar­cher pour la soli­da­ri­té et la digni­té ; à Bruxelles, en Flandre et en Wal­lo­nie. Notre marche contri­bue­ra à décons­truire les dis­cours de stig­ma­ti­sa­tion. Ceux et celles qui sont ici sont d’ici. Les migrant(e)s, comme tout un cha­cun, contri­buent à la richesse de notre vivre-ensemble, tant cultu­rel­le­ment, éco­no­mi­que­ment, que socia­le­ment.

La marche tra­ver­se­ra la Bel­gique du 6 au 21 Avril 2013. Il s’agit de la pré­pa­rer ensemble pour se ras­sem­bler, s’organiser et se ren­for­cer. Toutes les pro­po­si­tions et formes d’actions et de soli­da­ri­té sont les bien­ve­nues.

Mar­chons ensemble pour une Bel­gique ouverte et soli­daire.

Coor­di­na­tion de la Marche de soli­da­ri­té, avec ET sans papiers

Contacts :

Nl :0499424448

Fr :0489857468 ou 0485974041

E‑mail : marchebelgique@riseup.net

Blog : http://marchebelgique.wordpress.com/ (vous pou­vez télé­char­ger ici tout les affiches et flyers!)

Pour les dons : BE23377033344391 – avec la men­tion « Sou­tien marche »

Tout maté­riel (sacs de cou­chage, chaus­sures de marche, mate­las, …),nour­ri­ture.. peuvent être dépo­sés au 41 rue Ten­bosch 1050

Tous les lun­di de 17h à 19h et les dimanches ( pour les autres jours mer­ci de télé­pho­ner avant)