Palestine : Khader Adnan, en grève de la faim depuis 64 jours

Du côté belge, encore aucune réaction.

KhaderAdnan_17022012.jpg
Kha­der Adnan, un pales­ti­nien de 33 ans, pro­teste contre sa déten­tion admi­nis­tra­tive en Israël par une grève de la faim qui dure depuis main­te­nant 64 jours. Selon les méde­cins, un risque mor­tel appa­raît dès le 45e jour de grève de la faim. Kha­der Adnan est déter­mi­né à aller jusqu’au bout, afin de dénon­cer sa déten­tion ain­si que les trai­te­ments qui lui sont infli­gés par le Ser­vice Israé­lien des Pri­sons.

Le 17 décembre der­nier, Kha­der Adnan est arrê­té chez lui sans aucun motif. La pra­tique de la déten­tion admi­nis­tra­tive est sou­vent uti­li­sée par les auto­ri­tés israé­liennes. Il s’agit d’arrêter quelqu’un sans preuve ni juge­ment pour une période soi-disant limi­tée. La durée d’une déten­tion admi­nis­tra­tive est de maxi­mum 6 mois, mais est renou­ve­lable indé­fi­ni­ment, et ce à l’entière dis­cré­tion du com­man­de­ment mili­taire israé­lien. Kha­der Adnan a quant à lui reçu une peine de quatre mois, renou­ve­lable.

Cette pra­tique arbi­traire est inac­cep­table et consti­tue une vio­la­tion du droit inter­na­tio­nal et de la Qua­trième Conven­tion de Genève dans ses articles 71, 72, et 73. A ce jour plus de 307 Pales­ti­niens, dont 27 par­le­men­taires, sont en déten­tion admi­nis­tra­tive d’après les orga­ni­sa­tions de défense des droits de l’homme B’Tselem et Adda­meer. Israël viole, en outre, le droit inter­na­tio­nal huma­ni­taire en trans­fé­rant des pri­son­niers tels que Kha­der Adnan sur son ter­ri­toire.

La mobi­li­sa­tion inter­na­tio­nale pour le pri­son­nier pales­ti­nien s’amplifie. Ce wee­kend les mobi­li­sa­tions se sont mul­ti­pliées que ce soit en Pales­tine, en Israël et dans le reste du monde. La twee­to­sphère s’agite et les péti­tions cir­culent. Les grandes orga­ni­sa­tions de défense de droits de l’homme ont éga­le­ment dénon­cé le main­tien en déten­tion de Kha­der Adnan. Le Minis­tère des Affaires étran­gères fran­çais a déjà émis un com­mu­ni­qué. Du côté belge, encore aucune réac­tion.

L’Association Bel­go-pales­ti­nienne demande au Ministre des Affaires étran­gères de mettre en œuvre tous les leviers pos­sible pour faire pres­sion sur les auto­ri­tés israé­liennes afin qu’elles res­pectent le droit inter­na­tio­nal et mettent de toute urgence un terme à la déten­tion admi­nis­tra­tive de Kha­der Adnan.

Pour plus de détails sur le cas de Kha­der Adnan :
 — Péti­tion d’Amnesty Inter­na­tio­nal : http://www.amnesty.org/en/appeals-for-action-Israel-End-use-of-administrative-detention
 — Pro­fil de Kha­der Adnan par l’organisation pales­ti­nienne Adda­meer : http://www.addameer.org/etemplate.php?id=428
 — Article de Gidéon Levy dans le quo­ti­dien israé­lien Haa­retz : http://www.haaretz.com/weekend/week-s-end/twilight-zone-one-man-against-the-state‑1.413702

Adnan-general-strike.jpg

Source de l’ar­ticle : ABP