Premier séminaire de Télévision Populaire au Chili

Venus d’Argentine, d’Uruguay, du Brésil, du Chili, du Pérou, d’Équateur et du Mexique.

Pre­mier sémi­naire de Télé­vi­sion Popu­laire.

Chi­li. Lun­di 24 jan­vier 2011

Une qua­ran­taine de par­ti­ci­pants ont don­né le coup d’envoi du Pre­mier Sémi­naire de Télé­vi­sion Popu­laire Lati­noa­mé­ri­caine à San­tia­go de Chile. L’activité est orga­ni­sée par le Canal Popu­laire de télé­vi­sion Umbrales TV de Vil­la Fran­cia, ins­tal­lé dans la com­mune Popu­laire de Esta­ción Cen­tral, et ras­semble plu­sieurs expé­riences de télé­vi­sion popu­laire et de col­lec­tifs de com­mu­ni­ca­tion “d’en bas” venus d’Argentine, d’Uruguay, du Bré­sil, du Chi­li, du Pérou, d’Équateur et du Mexique. L’idée est de “géné­rer un espace de dia­logue et d’échange entre les dif­fé­rentes pra­tiques de télé­vi­sion popu­laire sur notre conti­nent, liées aux luttes et aux reven­di­ca­tions de trans­for­ma­tion sociale”, explique Ernes­to Pérez, membre de Umbrales TV.

Les jour­nées de tra­vail col­lec­tif qui se tien­dront jusqu’au 28 jan­vier por­te­ront sur quatre thèmes prin­ci­paux :

- ren­for­ce­ment des réseaux régio­naux et locaux
 —  agen­das thé­ma­tiques et de poli­tiques com­munes
 —  trans­fert de tech­no­lo­gies
 —  stra­té­gies de finan­ce­ment.

Image_1-20.png

L’école veut rele­ver un défi impor­tant comme l’explique le jour­na­liste et docu­men­ta­liste Pablo Vil­la­gra : “nous cher­chons en tant que col­lec­tif à trans­mettre notre expé­rience et nos connais­sances pour for­mer les dif­fé­rents amis et amies qui ont accep­té l’invitation, sur ces deux thèmes : la com­mu­ni­ca­tion popu­laire d’une part et le lan­gage audio­vi­suel de l’autre, c’est-à-dire la théo­rie et la pra­tique”. Les inter­ven­tions partent du prin­cipe “Apprendre en ensei­gnant et ensei­gner en appre­nant”, explique Omar Espi­no­za d’Oaxaca (Mexique), prin­cipe orien­tant la com­mu­ni­ca­tion du mou­ve­ment popu­laire dans toute l’Amérique Latine.

“Il est fon­da­men­tal de for­ti­fier les diverses actions de com­mu­ni­ca­tion popu­laire pour pré­ser­ver le regard et la pré­sence de la gauche lati­no-amé­ri­caine face à la domi­na­tion de la bour­geoi­sie et des enne­mis du peuple” explique Pedro Car­ra­no du Mou­ve­ment des Tra­vailleurs Ruraux sans Terre du Bré­sil (MST).

Le pro­blème de la future numé­ri­sa­tion du spectre radio­élec­trique rend com­plexe la situa­tion de la télé­vi­sion popu­laire, vus les défis tech­no­lo­giques et finan­ciers qui ne peuvent être rele­vés que sur le plan régio­nal et dont les effets sont en grande par­tie incon­nus.

L’organisation de cette ren­contre par Umbrales TV vise à nouer le dia­logue entre expé­riences lati­no-amé­ri­caines mais sur­tout à ali­men­ter un plan de tra­vail futur fait de pro­po­si­tions concrètes et de plate-formes réelles de tra­vail. Alba TV a salué par voie digi­tale la réa­li­sa­tion de cette ren­contre comme contri­bu­tion effec­tive à la lutte contre le mono­pole de la com­mu­ni­ca­tion exer­cée par les oli­gar­chies locales et l’impérialisme.

Des visites auront lieu sur le ter­rain à des expé­riences en cours à San­tia­go et à Val­pa­rai­so, dans le domaine de la radio et de la télé­vi­sion. Une jour­née de dis­cus­sion élar­gie est pré­vue avec le Réseau des Médias des Peuples, orga­ni­sa­tion qui réunit près de 80 médias popu­laires chi­liens et mapuches.

Dans cette ambiance fra­ter­nelle le groupe cultu­rel “Sem­blan­za” a pré­sen­té une adap­ta­tion théâ­trale de l’oeuvre musi­cale de Víc­tor Jara (chan­teur assas­si­né par la dic­ta­ture de Pino­chet) “Her­min­da de La Vic­to­ria”.

Sources : http://www.umbralestv.cl/component/content/article/36-noticias/93-television-al-alcance-de-todos

et http://www.albatv.org/Comienza-el-Primer-Seminario-de.html

Tra­duc­tion : Thier­ry Deronne, pour La revo­lu­ción Vive
http://www.larevolucionvive.org.ve/spip.php?article1416&⟨=fr