Manifestation contre les violences faites aux femmes

C’est vendredi !, 8 maars training

14.02 2020
19h - 22h
JOC

Cette mani­fes­ta­tion natio­nale fémi­niste est orga­ni­sée par la pla­te­forme Mira­bal qui regroupe une cen­taine d’organisations.

Une réa­li­sa­tion : PVLS — Per­ma­nence vidéo des luttes sociales

Le 25 novembre 2018, des milliers de femmes se sont réappropriées les rues de Bruxelles pour dénoncer et lutter contre toutes les violences qui sont faites aux femmes.

Le 25 novembre 2018, des mil­liers de femmes se sont réap­pro­prié les rues de Bruxelles pour dénon­cer et lut­ter contre toutes les vio­lences qui sont faites aux femmes. Mais elles ne se s’ar­rê­te­ront pas là, le “Collecti.e.f 8 maars” vous donne d’ores et déjà ren­dez-vous le 8 mars 2019 pour une grève fémi­niste des femmes.

Plus d’in­fo : https://www.facebook.com/8maars/
https://8maars.wordpress.com

18.11.25_stop_aux_violences_faites_aux_femmes-10-620x414.jpg

photo : http://www.krasnyicollective.com

Ce 25 novembre, mani­fes­tez votre soli­da­ri­té pour mettre fin aux vio­lences faites aux femmes !

En 2018, nous appe­lons la socié­té civile (asso­cia­tions et citoyen-ne‑s) à mani­fes­ter son rejet des vio­lences machistes dès main­te­nant pour nous retrou­ver avec plus de forces à tra­vers une mani­fes­ta­tion fémi­niste natio­nale contre les vio­lences faites aux femmes le 25 novembre 2018 à Bruxelles.

De près ou de loin, au cours de sa vie, chaque femme est confron­tée à dif­fé­rentes formes de vio­lences, parce qu’elle est une femme. Il ne s’agit ni de cas iso­lés, ni de « faits divers ». Ces vio­lences sont le reflet d’un sys­tème qui va à l’encontre des droits des femmes et met à mal leur inté­gri­té et auto­no­mie.

dsf5169-620x413.jpg

photo : http://www.krasnyicollective.com

Pas­sées sous silence, bana­li­sées, excu­sées, niées…, ces vio­lences sont ren­dues invi­sibles aux yeux du grand public. Lar­ge­ment sous-esti­mées, elles res­tent éga­le­ment relayées au second plan des prio­ri­tés poli­tiques.

Ce 25 novembre, Jour­née inter­na­tio­nale pour l’élimination de la vio­lence à l’égard des femmes, nous mani­fes­te­rons notre soli­da­ri­té avec les vic­times et exi­ge­rons un enga­ge­ment mas­sif et glo­bal des pou­voirs publics pour qu’ils res­pectent leurs enga­ge­ments et rem­plissent réel­le­ment leur rôle dans l’éradication des vio­lences faites aux femmes. Les vio­lences contre les femmes sont une res­pon­sa­bi­li­té col­lec­tive de toute la socié­té !

 

EN LIEN :