Festival d’Attac ce week-end : Gilles BALBASTRE, Paul JORION, Ken LOACH…

Le festival d'Attac invite ce vendredi soir: Gilles Balbastre, le réalisateur des «Nouveaux chiens de garde», avec en avant-première des extraits de son nouveau film. «Nous avons des armes»…

Dans le cadre du Fes­ti­val du Ciné­ma d’Attac, nous avons déci­dé de consa­crer une soi­rée excep­tion­nelle, le ven­dre­di 11 octobre, à un ami d’exception : Gilles Bal­bastre, le réa­li­sa­teur des « Nou­veaux chiens de garde»…

« Les Nou­veaux chiens de garde » ? 240.000 entrées au comp­teur, en dépit du silence des grands médias… Une per­for­mance inédite pour un repor­tage-choc (dif­fu­sé essen­tiel­le­ment dans le cir­cuit non com­mer­cial). Le docu­men­taire fran­çais le plus vu au ciné­ma depuis dix ans ! Vu et débat­tu ! Près de 400 débats orga­ni­sés en France et en Bel­gique…

Un tel suc­cès s’ex­plique. Pour nombre de citoyens, mili­tants ou non, la ques­tion des médias s’a­vère déci­sive tant elle oriente le débat démo­cra­tique. Il y a d’ailleurs une colère mani­feste contre les jour­naux et les télé­vi­sions « de réfé­rence » déte­nus par des ban­quiers, les édi­to­ria­listes-vedettes tou­jours atta­blés avec les puis­sants, les experts ser­viles en tous genres à la solde de la finance. Le film n’a fait que sou­li­gner et ampli­fier ce rejet.

attac1.jpg

Autant le rap­pe­ler : Attac-Bruxelles a eu le pri­vi­lège de pas­ser en pre­mière mon­diale ce repor­tage tur­bu­lent. C’était en sep­tembre 2011. Du temps de l’Arenberg. La salle était pleine. Le suc­cès fou­droyant. Tant le public en avait la même appré­cia­tion : dans cette dénon­cia­tion claire et éclai­rée de la tyran­nie média­tique, Bal­bastre aura fait la preuve qu’il était à nos côtés.

Main­te­nant que Bal­bastre est l’objet de la cen­sure finan­cière des puis­sants et inter­dit de tra­vail dans le ser­vice public audio­vi­suel fran­çais, il nous revient de lui dire que nous sommes à ses côtés.

C’est pour­quoi nous lui avons réser­vé, en ces temps dif­fi­ciles à vivre pour lui, toute une soi­rée pour débattre d’une autre façon de « faire l’information », lui qui pra­tique le jour­na­lisme non comme un métier mais comme un com­bat… Une soi­rée que tu ne regret­te­ras pas. Puisque tu auras aus­si le pri­vi­lège de décou­vrir, en avant avant-pre­mière, des extraits de son nou­veau film. « Nous avons des armes»… Tout un pro­gramme !

Deuxième moment fort. Très fort. La soi­rée du same­di 12 et le film « Le grand retour­ne­ment ».

Chère amie. Cher ami, la crise… mais, c’est une escro­que­rie. Pour que les banques ne banquent pas. Pour que les riches conti­nuent à s’enrichir. Et que les indi­gents se contentent de l’indigence. La crise ? Mais c’est notre His­toire d’aujourd’hui et de demain, une his­toire qui –fait raris­sime– est racon­tée en alexan­drins clas­siques dans « Le Grand retour­ne­ment » de Fré­dé­ric Lor­don et Gérard Mor­dillat. Dra­ma­tique comme du Racine, c’est dro­la­tique comme du Molière.

Et comme tout ça, c’est la faute à « pas de chance»… eh bien le same­di, dès 20 heures, tu auras (pour une fois) une chance pas pos­sible. Voir un film pas conve­nu puis assis­ter à un débat tota­le­ment incon­ve­nant. Son inti­tu­lé ? « Solu­tions ou illu­sions euro­péennes ?»… Avec comme inter­ve­nants : Paul Jorion (titu­laire de la chaire « Ste­ward­ship of Finance » à la VUB) et Mar­co Van Hees (auteur de « Les riches aus­si ont le droit de payer des impôts »).

Paul Jorion ? Un type for­mi­dable. Qui, en 68, a fait des études d’anthropologie et pos­sède un talent pas pos­sible pour vous citer Mauss, Lévy Strauss ou Mar­ga­ret Mead à pro­pos des socié­tés sans mar­ché, un inso­lent brio qui nous rend tout de suite plus intel­li­gent. Mais comme il a aus­si été ban­quier aux Etats-Unis, il sait expli­quer Marx, Weber ou Keynes à pro­pos du capi­ta­lisme désoeu­vré. D’autant que Jorion a, dans un ouvrage avant-cou­reur, annon­cé la crise des sub­primes avant tout le monde…

attac2.jpg

Mar­co Van Hees ? Un type for­mi­dable. Pour­tant, on ne connaît même pas la moi­tié de ces talents : en tant que fonc­tion­naire atta­ché au Minis­tère des Finances, c’est l’un des meilleurs spé­cia­listes en matière fis­cale, tri­po­tage d’impôts et cadeaux en tous genres envers les firmes et fir­ma­ments pri­vés.

Donc une soi­rée imman­quable, à ne pas man­quer.

Enfin, last but not least, le dimanche après-midi, « L’es­prit de 45 ». Le der­nier film de Ken Loach. Un docu­men­taire extra sur la sor­tie de guerre, quand en 1945 la socié­té bri­tan­nique rêvait de fra­ter­ni­té et plé­bis­ci­tait une aube nou­velle : la civi­li­sa­tion des ser­vices publics ; la créa­tion d’un véri­table et per­for­mant Ser­vice de san­té ; la construc­tion de mil­lions de loge­ments sociaux ; la natio­na­li­sa­tion des mines, des trans­ports et de l’énergie…

attac3.jpg

Or, à peine trente ans plus tard, tout est défait avec l’arrivée au pou­voir de Mar­ga­ret That­cher…. Une contre-révo­lu­tion qui va gagner par­tout, sur le conti­nent. Et per­sé­vé­rer au nom de la moder­ni­té et du néo­li­bé­ra­lisme. Y com­pris en Bel­gique sous le règne de la droite pos­sé­dante et de la gauche pos­sé­dée.

D’où un débat qui sui­vra ce doc hale­tant, un débat au titre cour­rou­cé : « Ser­vices publics ou sévices pri­vés ?»… Avec Naï­ma Ama­kran (ex-délé­guée SETCA, dans le sec­teur hos­pi­ta­lier, expres­sé­ment licen­ciée pour avoir trop bien défen­du les tra­vailleurs de la cli­nique pri­vée où elle tra­vaillait), Jacques Debat­ty (Vice-Pré­sident du MOC-Bruxelles), Yves Hel­len­dorff (Secré­taire natio­nal de la CNE) et Karel Stes­sens (Pré­sident de la CGSP).

Bref, trois jours sans par­tage que nous t’encourageons expres­sé­ment à par­ta­ger en y invi­tant tes amis les plus chers…


Le Fes­ti­val du Ciné­ma d’Attac au Bota­nique…

« Le jour­na­lisme est un com­bat », ven­dre­di 11 octobre dès 20 heure

« Le grand retour­ne­ment », same­di 12 octobre dès 20 heures 15

« L’esprit de 45 », dimanche 13 octobre dès 17 heures 15

Pour prendre connais­sance du pro­gramme com­plet du Fes­ti­val

[http://bxl.attac.be/spip/IMG/pdf_Angles_d_Attac_OCTOBRE_2013_JOURNAL_ELECTRO_2_‑2.pdf
->http://bxl.attac.be/spip/IMG/pdf_Angles_d_Attac_OCTOBRE_2013_JOURNAL_ELECTRO_2_‑2.pdf]