Maroc : Les femmes se mobilisent contre les micro-crédits

Vidéo : témoignage en version sous-titrée français

Femmes contre micro-cré­dits, témoi­gnage en ver­sion sous-titrée fran­çais d’A­mi­na à Ouar­za­zate : com­ment les micro-cré­dits appau­vrissent les femmes et com­ment les femmes luttent dans la région de Ouar­za­zate pour obte­nir jus­tice face à des orga­nismes puis­sants pré­ten­dant lut­ter contre la pau­vre­té.

Une cara­vane de soli­da­ri­té se rend à Ouar­za­zate à l’occasion de la jour­née mon­diale des femmes en sou­tien aux vic­times des micro-cré­dits

Aff_Fem-3-d1564-c573d.jpg

Source de l’ar­ticle : CADTM

Cara­vane de soli­da­ri­té avec les femmes vic­times du micro-cré­dit à Ouar­za­zate
Publié le 08/03/2012

Un appel a été ini­tié par l’association Attac/Cadtm pour orga­ni­ser la soli­da­ri­té avec les femmes vic­times des poli­tiques de micro-crédits.Ces der­nières pré­sen­tées comme le moyen essen­tiel de lutte contre la pau­vre­té ont révé­lé leur vraies visages : un moyen d’intégration for­melle dans les cir­cuits de l’économie de mar­ché, source de ren­ta­bi­li­té pour les orga­nismes prê­teurs mais dont la consé­quence est un endet­te­ment struc­tu­rel dont les femmes des classes popu­laires sont les pre­mières vic­times. Le témoi­gnage vidéo montre clai­re­ment les méca­nismes d’appauvrissement et la com­pli­ci­té des pou­voirs pour exi­ger le rem­bour­se­ment quitte à plon­ger des mil­liers de femmes dans la pau­vre­té la plus abso­lue. Mais aus­si la dis­po­ni­bi­li­té de la lutte pour répondre à cette forme d’exploitation par­ti­cu­liè­re­ment cynique.Ci joint l’appel

“Plus de 2000 femmes vic­times de la pau­pé­ri­sa­tion, consé­quence des poli­tiques publiques mènent un com­bat cou­ra­geux contre les orga­nismes de micro-cré­dit qui ont exploi­té la pau­vre­té de ces femmes pour accu­mu­ler des pro­fits, par le biais de prêts à taux très éle­vés (20 % dans cer­tains cas), entraî­nant par là un appro­fon­dis­se­ment de l’appauvrissement des femmes, dépour­vues de toute source de reve­nus.

Les femmes d’Ouarzazate sont l’illustration criante de la réa­li­té des poli­tiques éta­tiques dites de “déve­lop­pe­ment” , des pro­grammes de lutte contre la pau­vre­té et de l’ impact sur les femmes des poli­tiques libé­rales en vigueur, qui leur refuse l’accès à la san­té, à l’éducation, à l’emploi et à l’alimentation.

Pour élar­gir le mou­ve­ment de soli­da­ri­té et de sou­tien à cette lutte des femmes de Ouar­za­zate contre l’enfer du micro-cré­dit et à l’occasion du 8 mars, jour­née mon­diale des femmes, l’association ATTAC/CADTM Maroc orga­nise une cara­vane de soli­da­ri­té les 10 et 11 mars pro­chain sous le slo­gan : « Ren­for­çons les luttes des femmes contre le micro-cré­dit, outil de pau­pé­ri­sa­tion des femmes »

Afin de sou­te­nir la lutte com­mune des femmes pour l’égalité et la digni­té, nous appe­lons toute les mili­tantes et les mili­tants et toutes les orga­ni­sa­tions à par­ti­ci­per à cette cara­vane de soli­da­ri­té avec les femmes vic­times du micro-cré­dit.

ATTAC/CADTM Maroc