Pakistan : Mort du journaliste Syed Saleem Shahzad

Selon certaines sources, Syed aurait été enlevé par les services secrets pakistanais...

Image_3-51.png
Syed Saleem Shah­zad, chef du bureau pakis­ta­nais d’Asia Times online, a été retrou­vé mort le 31 mai, assas­si­né. Dimanche soir, il avait quit­té son domi­cile pour par­ti­ci­per à une émis­sion de télé­vi­sion, où il n’est jamais arri­vé. Un enlè­ve­ment pro­ba­ble­ment lié à sa der­nière enquête, « Al-Qae­da had war­ned of Pakis­tan strike », qui met­tait en lumière l’infiltration par ce réseau isla­miste de la marine mili­taire pakis­ta­naise (1).

Selon cer­taines sources, Syed aurait été enle­vé par les ser­vices secrets pakis­ta­nais (Inter Ser­vices intel­li­gence — ISI) ; d’autres penchent pour un acte de l’armée. Dif­fi­cile de savoir. Une chose est sûre : ce jour­na­liste cou­ra­geux avait reçu plu­sieurs fois des menaces de l’ISI. Enle­vé et tor­tu­ré, son corps a été décou­vert près de sa voi­ture à quelque cent cin­quante kilo­mètres d’Islamabad où il rési­dait.

Fin connais­seur des réseaux d’Al-Qaida en Afgha­nis­tan et au Pakis­tan ain­si que de l’armée et de l’ISI, Syed Saleem Shah­zad col­la­bo­rait régu­liè­re­ment pour Le Monde diplo­ma­tique (voir ci-des­sous). Avec un sou­ci per­ma­nent de décor­ti­quer les idées reçues et rendre acces­sible la com­plexi­té de la situa­tion afgha­no-pakis­ta­naise.

En novembre 2006, il fut, avec son tra­duc­teur, rete­nu comme « invi­té » des tali­bans. Cela lui per­mit d’acquérir une connais­sance fine, de l’intérieur, du fonc­tion­ne­ment de ce groupe isla­miste. Shah­zad avait éga­le­ment ren­con­tré et inter­viewé les prin­ci­paux com­man­dants d’Al-Qaida et des tali­bans dans la région, au nombre des­quels MM. Sira­jud­din Haq­qa­ni (le plus puis­sant com­man­dant tali­ban d’Afghanistan), Qari Ziaur Rah­man (com­man­dant d’Al-Qaida et tali­ban dans la région de l’Hindu Kush) et Sheikh Essa (guide idéo­lo­gique tak­fi­riste d’Al-Qaida, basé au Wazi­ris­tan).

Il venait de ter­mi­ner son der­nier livre, Inside Al Qae­da and the Tali­ban : Beyond bin Laden and 9/11, qui sera publié en juin par Plu­to Press (Londres), et offre une ana­lyse de la « guerre contre le ter­ro­risme » et de l’avenir d’Al-Qaida après la mort de son lea­der Ous­sa­ma Ben Laden.

A la rédac­tion d’Asia Times et à sa famille, nous pré­sen­tons nos condo­léances.

Source : http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2011 – 06-01-Mort-de-Syed-Saleem-Shah­zad