“Africa for Norway”: le clip norvégien qui casse les clichés sur l’Afrique

Imaginez qu’un Africain ne voit que cette vidéo sur la Norvège et que ce soit la seule information qu’il ait à propos de ce pays. Que penserait-il de la Norvège ?

Lan­cée par une asso­cia­tion nor­vé­gienne d’aide huma­ni­taire, une vidéo humo­ris­tique incite les Afri­cains à don­ner leurs radia­teurs aux Nor­vé­giens, vic­times du froid. Cette fausse cam­pagne, bap­ti­sée “Afri­ca for Nor­way” n’a en réa­li­té qu’un objec­tif : bri­ser les sté­réo­types misé­ra­bi­listes sur l’A­frique.

« L’A­frique au secours de la Nor­vège ». « Stop au froid dévas­ta­teur ». « Don­nez vos radia­teurs ! » Vous avez bien lu : il s’a­git d’une cam­pagne des­ti­née aux Afri­cains pour aider les Nor­vé­giens à lut­ter contre… le froid ! Des images de routes ver­gla­cées, de tem­pêtes de neige et de femmes et enfants emmi­tou­flés alternent avec des pay­sages enso­leillés à Dur­ban, en Afrique du Sud.

Tout au long de ce spot paro­dique inti­tu­lé « Afri­ca for Nor­way » et abri­té par un site nor­vé­gien dédié à l’o­pé­ra­tion, des Afri­cains reprennent en choeur des slo­gans pathé­tiques : « En Nor­vège, les enfants sont gelés, il est temps pour nous de les aider », ou encore « désor­mais les rôles se sont inver­sés, main­te­nant c’est l’A­frique au secours de la Nor­vège ».

Voir la vidéo “Afri­ca for Nor­way” :

Tout au long du clip, de jeunes musi­ciens sud-afri­cains emplissent leur camion de radia­teurs récol­tés chez des âmes géné­reuses. Sur la page d’ac­cueil de Radi-Aid, le visi­teur peut lire : « Ima­gi­nez qu’un Afri­cain ne voit que cette vidéo sur la Nor­vège et que ce soit la seule infor­ma­tion qu’il ait à pro­pos de ce pays. Que pen­se­rait-il de la Nor­vège ? »

Plus de 430 000 vues

« La Nor­vège est, certes, un pays froid, mais la majo­ri­té des Nor­vé­giens n’ai­me­raient pas, à mon avis, que leur pays soit connu uni­que­ment pour cela. Je crois qu’on peut dire qu’il se passe la même chose pour les pays afri­cains. Nous vou­lons cas­ser les sté­réo­types que les gens ont sur l’A­frique », explique Nick­las Søs­ted Poul­sen, vice-pré­sident du groupe SAIH (The Nor­we­gian Stu­dents and Aca­de­mics Inter­na­tio­nal Assis­tance Fund) qui a réa­li­sé la vidéo[[À l’origine un mou­ve­ment anti-apar­theid, SAIH est né en 1961 d’un mou­ve­ment étu­diant nor­vé­gien anti-apar­theid. Aujourd’­hui pré­sent dans toute la Nor­vège, il vit des dons de ses quelque 130 000 membres qui comptent des étu­diants, mais aus­si des orga­ni­sa­tions estu­dian­tines et aca­dé­miques ou des conseils d’u­ni­ver­si­té. Les fonds récol­tés chaque année s’é­lèvent à envi­ron 6 mil­lions de cou­ronnes nor­vé­giennes (soit plus de 800 000 euros). Un mini­mum de 70% de ces fonds est attri­bué à des pro­jets huma­ni­taires en Zam­bie, au Zim­babwe, en Afrique du Sud, en Boli­vie et au Nica­ra­gua, tan­dis que les 30% res­tants servent à finan­cer la ges­tion de l’as­so­cia­tion au niveau natio­nal. Les sec­tions locales reçoivent quant à elles des fonds gou­ver­ne­men­taux.]]. Exit donc les images d’un conti­nent rava­gé par la faim, la séche­resse, la pau­vre­té ou la cor­rup­tion.

Com­men­çant à faire le buzz sur la Toile et les réseaux sociaux, « Afri­ca for Nor­way » a déjà été vue plus de 430 000 fois. « Notre but est de dénon­cer et chan­ger l’i­mage de l’A­frique que donnent la plu­part des orga­nismes et les médias en menant des cam­pagnes pour récol­ter des fonds », insiste Nick­las Søs­ted Poul­sen. « Les Occi­den­taux sont, à notre avis, bien loin de la réa­li­té des pays afri­cains, sur­tout sub­sa­ha­riens ».


Par Marie Vil­la­cèque

source de l’ar­ticle : jeune afrique


notes