ZIN TV, un miroir citoyen

Le col­lec­tif ZIN TV

Nous sommes le reflet du public que nous côtoyons

Depuis plus de dix ans, ZIN TV accom­pagne, docu­mente et sou­tient les ini­tia­tives de la socié­té civile. Les citoyens impli­qués dans le tis­su asso­cia­tif sont por­teurs de solu­tions et il est essen­tiel de por­ter à connais­sance du public l’existence de ces ini­tia­tives. C’est pour cette rai­son que ZIN TV tra­vaille en par­te­na­riat avec des orga­ni­sa­tions et des asso­cia­tions afin de for­mer les mili­tants et sym­pa­thi­sants à l’audiovisuel, dans le but qu’ils et elles puissent s’exprimer libre­ment sur des pro­blé­ma­tiques qui les concernent.

ZIN TV est un pro­jet de péda­go­gie de l’audiovisuel et c’est aus­si un média en ligne. Ce double pro­jet per­met la construc­tion d’un modèle de com­mu­ni­ca­tion par­ti­ci­pa­tif.

Il s’agit d’un espace labo­ra­toire où l’on teste col­lec­ti­ve­ment des dis­po­si­tifs avec l’envie de sor­tir des formes audio­vi­suelles domi­nantes et de ques­tion­ner le monde qui nous entoure. De nom­breux films col­lec­tifs sont ain­si réa­li­sés et dif­fu­sés sur notre pla­te­forme de dif­fu­sion en ligne.

Nous avons for­gé notre iden­ti­té de média sur le tra­vail de ter­rain, au contact avec les gens et leurs asso­cia­tions. Chaque année, nous incor­po­rons un nou­veau sec­teur de la socié­té civile dans nos col­la­bo­ra­tions, ce qui nous aide à tou­cher des nou­veaux publics, que ce soit le réseau LGBTQI, migrants, san­té, fémi­nisme, ain­si que les demandes des sec­teurs qui nous découvrent seule­ment main­te­nant. Ces demandes sont sans cesse crois­santes. Les mou­ve­ments sociaux, les asso­cia­tions de quar­tier et les orga­ni­sa­tions popu­laires com­mencent à com­prendre enfin qu’il est indis­pen­sable de s’approprier des outils de com­mu­ni­ca­tion et d’apprendre à com­mu­ni­quer. L’information que nous pro­dui­sons est non-mar­chand et vu le public avec qui on tra­vaille, cela ne peut en être autre­ment.

En toute cohé­rence, nous sommes le reflet du public que nous côtoyons, il ne nous inté­resse pas de nous en démar­quer en tant que « pro­fes­sion­nels » et d’un autre côté les « ama­teurs », nous œuvrons en faveur d’une abo­li­tion des fron­tières de toute ordre, qu’elles soient sociales, cultu­relles ou de genre, car elles sont dis­cri­mi­na­toires. C’est pour cela que nous disons que l’équipe de ZIN TV accom­pagne les ini­tia­tives de la socié­té civile car nous fai­sons plei­ne­ment par­tie d’elle et nous lui res­sem­blons. C’est pour cela que nous n’arborons pas de signes dis­tinc­tifs lors de nos tour­nages car nous-nous fon­dons par­mi la popu­la­tion. C’est pour cela que nous pra­ti­quons la démo­cra­ti­sa­tion de la péda­go­gie du ciné­ma, afin de la rendre acces­sible à tous. L’équipe de ZIN TV est donc com­po­sé par des êtres qui pra­tiquent la diver­si­té et luttent pour l’égalité y com­pris à l’intérieur de ZIN TV.

L’image de marque de ZIN TV est celle d’un média qui s’est for­gé par l’accompagnement aca­dé­mique des citoyens ayant déci­dé de s’emparer col­lec­ti­ve­ment des outils vidéo pour dire des choses, por­ter une réflexion et regard poé­tique sur le monde. L’ap­proche ciné­ma­to­gra­phique comme moyen d’é­ta­blir un rap­port au réel façonnent ce regard et son accom­pa­gne­ment per­met d’ac­qué­rir les connais­sances pour fon­der un point de vue cri­tique, huma­niste et cer­tai­ne­ment poli­tique. De cette manière, le par­ti­ci­pant contri­bue à la créa­tion de formes alter­na­tives et à de nou­veaux modes de créa­tion et de dif­fu­sion face aux modèles de com­mu­ni­ca­tion domi­nants.

Cet espace de péda­go­gie ciné­ma­to­gra­phique s’offre comme un vaste champ de créa­tion, de réflexion et de sen­si­bi­li­sa­tion sur l’in­di­vi­du dans sa dimen­sion humaine, cultu­relle et socio-poli­tique, intrin­sè­que­ment lié à la dimen­sion col­lec­tive où il s’ins­crit. L’ap­pro­fon­dis­se­ment de la réflexion qui accom­pagne chaque par­ti­ci­pant est le champ fer­tile pour mettre en pra­tique ses connais­sances, les par­ta­ger et en acqué­rir d’autres par la richesse des expé­riences ren­con­trées. Cet appren­tis­sage est aux fon­de­ments de notre culture ciné­ma­to­gra­phique et audio­vi­suelle, il s’inscrit dans un renou­vel­le­ment conti­nu par le biais de l’action col­lec­tive.

Depuis quelques années, chez ZIN TV nous avons créé la Per­ma­nence Vidéo des Luttes Sociales. Il s’agit d’un dis­po­si­tif dont les objec­tifs sont d’accompagner, de docu­men­ter et de sou­te­nir les luttes et mou­ve­ments sociaux en fil­mant avec eux et pas seule­ment sur eux et d’être un lieu d’apprentissage des outils et du lan­gage audio­vi­suel. Il s’agit d’un espace labo­ra­toire où l’on teste col­lec­ti­ve­ment des dis­po­si­tifs avec l’envie de sor­tir des formes audio­vi­suelles domi­nantes et de ques­tion­ner le monde qui nous entoure. De nom­breux films col­lec­tifs sont ain­si réa­li­sés et dif­fu­sés sur notre pla­te­forme de dif­fu­sion en ligne. C’est dans cet espace que la plu­part des nou­veau­tés ont vu le jour.

La pierre angu­laire de notre démarche est le tra­vail sur le ter­rain avec les mou­ve­ments sociaux, des orga­ni­sa­tions de jeu­nesse et d’autres asso­cia­tions. C’est à par­tir de là que nous déve­lop­pons une réflexion conti­nue sur l’indépendance des médias, sur le rôle des médias dans la socié­té, et sur les leviers de trans­for­ma­tion sociale par l’action citoyenne.