Burqua blabla – Fémen à l’Ulb : un double traitement médiatique raciste !

Il y a plus d'un an, l’action burqua bla bla qui s’opposait à l’essayiste Caroline Fourest avait provoqué un tollé généralisé de la part des médias, un an plus tard, les médias ont l’occasion ici de montrer qu’il ne font pas du journalisme mais de l’idéologie.

Il y a plus d’un an, l’action bur­qua bla bla qui s’opposait à l’essayiste Caro­line Fou­rest venue débattre sans contra­dic­teur et sur un sujet sen­sible avait pro­vo­qué un tol­lé géné­ra­li­sé de la part des médias, mais aus­si des intel­lec­tuels et de quelques poli­tiques. Qu’avions-nous pas enten­dus et lus : « le retour du fas­cisme », « l’intégrisme isla­miste », « un atten­tat contre la pen­sée et la démo­cra­tie ». Pen­dant une semaine, un délire incroyable s’était empa­ré du pays, clouant au pilo­ri son ins­ti­ga­teur. Pour ma part, j’avais condam­né l’action, non sur le fond mais sur la forme, ce qui déplut à cer­tains, mais tant pis !

Un an plus tard, les médias ont l’occasion ici de mon­trer qu’il ne font pas du jour­na­lisme mais de l’idéologie. L’action des Fémens d’hier à l’ULB contre Mon­sei­gneur Léo­nard été agres­sive, vio­lente et inepte, pour­tant, nous n’avons encore lu aucun com­mu­ni­qué du Rec­teur, du CCLJ ou des articles viru­lents condam­nant « le fas­cisme fémi­niste », « un atten­tat contre la pen­sée et la démo­cra­tie » ou encore un « inté­grisme athéiste ».
Ce double trai­te­ment inter­pelle et n’étonne pas. La pre­mière action por­tée en par­tie par des citoyens de confes­sions musul­manes avaient été per­çues comme une action des « misé­rables » contre l’oligarchie et les « bien-pen­sants », là où l’action des « Fémens » est per­çue comme un « acte de résis­tance » contre l’église et son « archaïsme.

La pre­mière action avait per­mis aux racistes de gauche et de droite de déver­ser leurs cli­chés infâ­mants, ici, l’action est consi­dé­ré comme « néces­saire », « sym­pa­thique » et « cou­ra­geuse », là où les Fémens, font par­tie du sys­tème, des domi­nants et d’une élite. Une élite qui se retrouve dans les médias, le monde poli­tique et les intel­lec­tuels.
L’action d’hier était réel­le­ment agres­sive avec des jets de spray contre Mon­sei­gneur Léo­nard, qui admi­ra­ble­ment est res­té stoïque en priant pour que ces “Fémens” qui ne rendent nul­le­ment ser­vices aux femmes et au fémi­nisme retrouvent la rai­son et un peu d’intelligence.

En conclu­sion, notre socié­té a démon­tré une fois de plus son inco­hé­rence et son indi­gna­tion à géo­mé­trie variable. Mal­gré quelques désac­cords avec la pre­mière action, ces der­niers avaient rai­son sur le fond, Caro­line Fouest est dan­ge­reuse, mais pour qui ? Les mino­ri­tés, les gavroches, les musul­mans, les étran­gers, ceux qui ne comptent pas… là, ou l’action des Fémens s’at­taque aux reli­gieux, (encore plus lors­qu’il s’a­git de mettre un focus sur le mariage gay qui est léga­li­sé depuis de nom­breuses années au sein de notre pays…)

Une ques­tion : pour gar­der une cohé­rence, allons-nous voir les Fémens déam­bu­ler agres­si­ve­ment au sein des syna­gogues ? Ou dénon­çant la poli­tique israé­lienne ? Ou encore mili­tant pour la liber­té des femmes reli­gieuses ortho­doxes juives ? Com­ment réagi­ront les médias ? Ce sera un test inté­res­sant… mais j’imagine que les Fémens aus­si sottes et idiotes se gar­de­ront bien d’aller vers cette direc­tion, ris­quant peut-être de se mettre à dos leurs par­rains…

Dès lors, le double trai­te­ment « bur­qua bla­bla – Fémen » démontre bien le racisme des médias et un trai­te­ment média­tique qui loin d’informer est sur­tout une arme idéo­lo­gique…

Moued­den Moh­sin

Les-Femen-accueillent-Mgr-Andr-L-onard-seins-nus-l-ULB.jpg
4000045603663.jpg