Les hors-champs au sujet de la mort d’Ossama Ben Laden.

par Nordine Saidi

Ce Lun­di 02 Mai 2011 vers 13h30, j’ai été inter­viewé par Madame Marie Pierre Deghaye, jour­na­liste à la RTBF, à pro­pos de l’assassinat d’Ous­sa­ma Ben Laden.
Cette inter­view a été réa­li­sée dans le cadre du jour­nal télé­vi­sé.
Lors de cette entre­tien, j’ai mis en avant que j’étais pro­fon­dé­ment contre la peine de mort. C’est clai­re­ment un assas­si­nat ciblé et illé­gal. Que j’ai tou­jours appris que tout homme avait droit à un pro­cès. Que si l’assassinat de Ben Laden est confir­mé, je me range du côté des familles des vic­times du 11 sep­tembre 2001 qui ne connaî­tront jamais la véri­té issue un pro­cès.

Ben Laden a été le pré­texte pour la guerre impé­riale et colo­niale dans le monde actuel (Irak, Afgha­nis­tan) et pour cri­mi­na­li­ser toutes les résis­tances comme celle de la Pales­tine, et dans les­quelles des cen­taines de mil­liers de per­sonnes inno­centes ont per­du la vie.

Les atten­tats du 11 sep­tembre attri­bués à Ben Laden ont ouvert une ère de guerre des États-Unis, avec la par­ti­ci­pa­tion de l’O­tan et de l’U­nion euro­péenne, sans comp­ter les régimes arabes alliés, contre les peuples du Sud : Afgha­nis­tan, guerre tou­jours en cours, Irak, idem avec des­truc­tion de ce pays et chaos géné­ra­li­sé. Ils ont aus­si ouvert l’ère de la chasse au “ter­ro­risme” avec tout ce que ça com­porte ‘patriot act, liste des orga­ni­sa­tions et indi­vi­dus ter­ro­ristes), isla­mo­pho­bie (fou­lard, mina­rets, bur­qa)

Lors de notre dis­cus­sion et hors camé­ra, j’ai moi-même posé des ques­tions :

1. est-ce que les États-Unis vont main­te­nant reti­rer leurs troupes de l’I­rak et de l’Af­gha­nis­tan ?
2. est-ce qu’ils vont lais­ser tom­ber leurs listes des orga­ni­sa­tions ter­ro­ristes ?
3. leur liste de pays “voyous” ?
4. est-ce qu’ils vont fer­mer leur pri­sons comme Guan­ta­na­mo et d’autres centres de déten­tion illé­gale ?

Lors du Jt de 19h00, rien de tout ça n’a été rete­nu, je ne vous écrit pas parce que je ne suis pas pas­sé au JT, j’écris parce que je suis cho­qué de la manière dont les amé­ri­cain et les euro­péen ont fêté la mort d’un être humain.

Bien que je ne pleu­rais pas la mort de Bush, Sha­ron, Blair, ou Aznar, jamais je ne fête­rais leur mort !

Chaque mort est déplo­rable et je ne com­prends pas le méca­nisme qui amène à fêter la mort d’un homme, fût-il Ous­sa­ma Ben Laden, Sadam, Kha­daf­fi,…

Bush, Sha­ron, Blair, Aznar sui­vis aujourd’­hui par Oba­ma nous montrent qui et où est la bar­ba­rie.

Ha oui, concer­nant l’en­ter­re­ment chez les musul­mans, je leur ai vive­ment conseillé de visi­ter Yakoub Mahy ce qu’ils ont fait et il est pas­sé dans le jour­nal.

Je m’interroge donc de savoir pour­quoi aucune voix n’a été don­née à une per­sonne pour au moins condam­ner la manière dont a été accom­pli l’assassinat d’Oussama Ben Laden.

J’imagine que si les jour­na­listes sont venus vers moi, c’est parce qu’ils trou­vait inté­res­sant ce que je pour­rais leur racon­ter. Est-ce la ligne édi­to­riale de la RTBF, chaîne public belge qui refuse de dif­fu­ser une voix alter­na­tive à la pen­sé domi­nante ?

Nor­dine Saï­di