Irma n’a pas brisé les barreaux de la prison d’Ana Belén Montes

une nouvelle initiative pour Ana Belen Montes, symboliquement importante et humainement nécessaire, dans ce parcours de lutte où l’impérialisme US se comporte comme l’ogre impitoyable qu’il est partout.

Pour nos sœurs et nos frères en lutte, Irma n’a pas bri­sé les bar­reaux des pri­sons !!

Sur son pas­sage, l’ouragan Irma a rava­gé prin­ci­pa­le­ment les demeures fra­giles des pauvres, sou­li­gnant par la des­truc­tion la struc­ture de classe néo­co­lo­niale de cer­taines iles…

Mais elle n’a pas, pour autant, bri­sé les bar­reaux des pri­sons pour ceux qui luttent contre cette ini­qui­té, prin­ci­pa­le­ment engen­drée par l’impérialisme.

Pour Ana Bélen Mon­tés, cela fera 16 ans de déten­tion, depuis son arres­ta­tion aux États-Unis, le 20 Sep­tembre 2001.

D’aucuns imputent la vio­lence décu­plée des tem­pêtes tro­pi­cales aux causes de l’activité humaine, causes qui se recoupent, pour l’essentiel, sinon en tota­li­té, avec celles de l’impérialisme.

Le com­bat d’Ana Bélen Mon­tés, pour le droit des peuples à dis­po­ser d’eux-même, est, plus que jamais, par­tie inté­grante de la cause pro­lé­ta­rienne inter­na­tio­nale pour la paix et le socia­lisme.

Non seule­ment « Irma » ne doit pas nous la faire oublier, mais c’est aujourd’hui, avec l’anniversaire de son arres­ta­tion, une rai­son de plus de ser­rer les rangs autour d’elle, mal­gré les dif­fi­cul­tés maté­rielles.

Voi­ci donc, infa­ti­ga­ble­ment relayée par Jac­que­line ROUSSIE, une nou­velle ini­tia­tive, sym­bo­li­que­ment impor­tante et humai­ne­ment néces­saire, dans ce par­cours de lutte où l’impérialisme US se com­porte comme l’ogre impi­toyable qu’il est par­tout.

Lepo­tier

-1204.jpg

Les amis por­to­ri­cains et Cubains du comi­té inter­na­tio­nal de soli­da­ri­té d’Ana Belén Mon­tés ont été quelque peu gênés ces der­niers temps dans leur action par l’ouragan Irma.

Les liai­sons ayant été réta­blies, ils nous invitent à envoyer un petit mot à la maman Doña Emi­lia d’Ana Belén Mon­tés et à sa sœur Lucy à l’adresse ana­be­le­nes­nues­tra jah gmail.com pour leur témoi­gner notre soli­da­ri­té à l’occasion du 16ème anni­ver­saire de l’arrestation d’Ana.

Vos mes­sages leur seront retrans­mis le jour anni­ver­saire, c’est-à-dire le 20 sep­tembre.

J. Rous­sie

je vous cite le mes­sage envoyé par Julián Gutiér­rez Alon­so :

cama­rades,

Irma nous a retar­dés dans notre bataille pour la libé­ra­tion d’A­na Belén, mais nous pou­vons désor­mais conti­nuer notre com­bat.

Le 20 sep­tembre, cela fera 16 ans qu’A­na est enfer­mé et nous ne vou­lons pas pas­ser cette date sans faire quelque chose.

Nous vous pro­po­sons donc d’en­voyer des mes­sages à la mère d’A­na (Doña Emi­lia) et à sa soeur Lucy en lui mon­trant notre soli­da­ri­té pour ses 16 ans de pri­son et de lutte pour leurs deux îles bien-aimées, Cuba et Puer­to Rico, les ailes d’un même oiseau, qui vient d’être floué par le puis­sant oura­gan Irma et n’empêchera pas un oura­gan de soli­da­ri­té avec Ana.

Nous vous deman­dons d’en­voyer vos mes­sages à la boîte mail : anabelenesnuestra@gmail.com et nous sommes sûrs que, comme nous l’a­vons fait lors de l’an­ni­ver­saire d’A­na en février lors de la Fête des Mères… Ana et sa famille remer­cie­ront votre soli­da­ri­té. Je vous demande de dif­fu­ser cette pro­po­si­tion autant que pos­sible.

Nous sommes encore en com­bat

*************************

SOURCE : nous ne sommes rien, soyons tout


Sur Face­book : Liber­tad para Ana Belen Montes

Autres articles sur Ana Belén Montes :

Ana Belén Montes, une citoyenne du monde

Qui va gagner et qui va perdre dans la bataille pour Ana Belen Montes ?

Ana Belén Mon­tés, une femme d’exception

Exi­gez la libé­ra­tion d’Ana Belen Mon­tés en écri­vant à Oba­ma

Folie et sagesse d’Ana Belen Montes

Ana Belén Mon­tés, pri­son­nière poli­tique aux USA depuis 13 ans