Peuple malien : Vigilance et Qui Vive !

Le Soudan me rappelle qu’à une certaine époque le Mali aussi s’appelait Soudan Français

Mali---.png
Ami­na­ta M. SANGARE

En ana­ly­sant bien la situa­tion malienne d’aujourd’hui est ce qu’on ne veut pas ame­ner le Sou­dan Fran­çais d’antan à la même situa­tion que le Sou­dan d’aujourd’hui c’est-à-dire divi­ser le pays en deux entre le Nord et le Sud ?

Et pour cause :

Le coup d’état mili­taire est sur­ve­nu a cause de la déli­ques­cence de l’armée face à la rébel­lion du Nord.

L’intervention de la CEDEAO devrait se foca­li­ser sur le règle­ment de ce conflit pour pré­ser­ver l’intégrité du ter­ri­toire Malien. En lieu et place, et à cause des otages fran­çais qui sont actuel­le­ment entre les mains de l’AQMI, la rébel­lion sur laquelle sont pla­cés les espoirs de la France pour la récu­pé­ra­tion des otages est deve­nue intou­chable. La CEDEAO ins­tru­ment par excel­lence de la France donc par rico­chet de la com­mu­nau­té inter­na­tio­nale ce sou­cie des inté­rêts fran­çais donc de la vie de 6 per­sonnes au lieu de s’inquiéter de la vie des popu­la­tions du Nord-Mali dont plus de 200.000 sont dépla­cés.

Les réso­lu­tions de la CEDEAO montrent :

Que la CEDEAO se fiche com­plè­te­ment de la consti­tu­tion du Mali et de l’accord Cadre. Ce n’est pas à elle de déci­der de la durée de la tran­si­tion et de qui doit mener cette tran­si­tion c’est au peuple Malien de le faire à ce que je sache le Mali est un ETAT SOUVERAIN

Qu’est ce que les troupes que la CEDEAO s’apprête à envoyer vont faire au Sud du Mali ? Alors qu’ils devraient être au Nord si l’objectif de la CEDEAO est réel­le­ment sau­ver l’intégrité ter­ri­to­riale du Mali pour que des élec­tions démo­cra­tiques y soient tenues. Et concer­nant l’envoi des troupes, le Mali a été bien claire pas d’hommes mais plu­tôt de Logis­tiques et de Maté­riels. Pour­quoi la CEDEAO s’entête-t-elle à vou­loir envoyé les hommes au Sud du Mali ou il n’y à aucun pro­blème a moins qu’il y ait des inté­rêts cachés à pré­ser­ver.

Ayant pris uni­la­té­ra­le­ment la déci­sion de dési­gner Dion­cou­da comme pré­sident de la tran­si­tion est une peau de Banane jeter sous les pieds du FDR (Front uni pour la sau­ve­garde de la Démo­cra­tie et la Répu­blique, défa­vo­rables au coup d’état mili­taire du 22 mars), l’envoie des troupes est diri­ger contre l’armée malienne en géné­rale et le CNRDRE en par­ti­cu­lier pour ôter toute envie et toute pos­si­bi­li­té de tou­cher au dos­sier brû­lant du véri­fi­ca­teur géné­ral.

Et pour­quoi cette demande de l’ONU concer­nant la dis­so­lu­tion immé­diate du CNRDRE si ce n’est pas pour ren­for­cé la CEDEAO dans sa poli­tique la désta­bi­li­sa­tion totale du Mali. N’oublions pas que le Mali regorge de Pétrole, Ura­nium, d’Or de Dia­mant et beau­coup d’autres mine­rais et beau­coup de mil­lions de terres culti­vables et tout le monde sait ce que cela implique.

En Conclu­sion je lance un appel a tous les maliens de tous les bords poli­tiques de se mettre ensemble pour sau­ver réel­le­ment le Mali et pré­ser­ver notre inté­gri­té ter­ri­to­riale car la CEDEAO veut divi­ser le Mali comme le sou­haite la France depuis les Indé­pen­dance.

Source : Mali-buzzMaliMNLA.jpg